Des indices incriminants

Guerre du Hamas: et si Israël savait dès le départ ce qui se tramait contre eux?

N'attendant que ce prétexte pour attaquer et rayer Gaza de la carte

3610fc5c25f5702fb338d3ddbe4a2b39

Tribune libre

Dans la genèse de la guerre du Hamas, il reste plusieurs points obscurs à élucider.


L'un des plus étonnant est qu'Israël a prétendu qu'il n'avait pas vu venir l'attaque-surprise.


Pourtant, une semaine après le début de l'attaque du 7 octobre 2023, le gouvernement prétendait ne pas s'expliquer comment ils n'avaient rien vu des préparatifs de guerre: construction d'un réseau élaboré de souterrains, armement près des frontières, soldats, etc.


Et c'est là qu'ils se mettent le doigt dans l'oeil. En effet, ils ont affirmé que c'était d'autant plus surprenant, puisqu'ils possèdent l'armement de guerre et de détection le plus poussé de toute cette région: radars, satellites, technologie de pointe. C'est précisément ce qui doit nous mettre la puce à l'oreille. Car sachant cela, comment peut-on croire un seul instant qu'ils n'avaient rien vu venir? Difficile à croire.


Les préparatifs de l'attaque du Hamas ont dû durer des mois et des mois. Et rien n'a jamais transpirer de tout cela? À quelques pas de la frontière? Hautement improbable.


Israël semble avoir choisi délibérément de négliger les signes avant-coureurs et les avertissements de ce qui se préparait, mais peut-être avec une intention bien arrêtée derrière la tête.


Hypothèse personnelle :


Posons-nous alors la question: et si Israël savait dès le départ ce qui se tramait, n'attendant que ce prétexte pour attaquer et rayer la Bande de Gaza de la carte?


On imagine avec horreur un calcul froid de tacticien militaire: sacrifier un certain nombre de leurs propres civils, puis lancer l'offensive au nom de la vengeance ou de la défense de la nation, permettant ainsi de tuer un plus grand nombre d'ennemis, 100, 1000 fois plus élevé que leurs propres victimes.


Le Hamas fait son attaque-surprise. Et voilà que toute la force de frappe de la machine de représailles israélienne se déclenche impitoyablement dans le temps de le dire.


Car comme par enchantement, toute l'armée israélienne semblait fin prête à lancer l'artillerie lourde dans une gigantesque opération de bombardements et d'attaques terrestres qui ne fait pas de quartiers.


Il n'aura suffi que d'évoquer ce spécieux prétexte pour qu'Israël se donne la caution de pouvoir anéantir systématiquement toute la Bande de Gaza ville par ville, détruisant sans merci habitations, bâtiments, hôpitaux, infrastructures, électricité, communications, chaîne d'approvisionnement, vies humaines, toutes choses qui n'ont rien à voir avec le Hamas comme tel.


THE WORLD'S LARGEST BULLDOZER BUILT 40 YEARS AGO ▷ HEAVY-DUTY MACHINERY 2 -  YouTube


Cette riposte de bulldozer qui écrase tout sur son passage est disproportionnée et prouve par cela même que l'objectif réel mais inavoué était bel et bien de détruire dès le départ la Bande de Gaza dans sa totalité, de la réduire à néant.


Et c'est sans parler qu'Israël peut se présenter à l'opinion internationale comme étant les attaqués qui ne font que se défendre. "C'est eux qui ont commencé, pas nous". Ce sont eux qui se présentent comme de pauvres victimes lésées!


Il semble que pour le premier ministre israélien, 100 otages à récupérer coûte que coûte valent bien 30 000 morts de civils, de femmes et d'enfants, incluant des bébés prématurés.


D'autre part, on a vu ici comment les pays arabo-musulmans limitrophes ont failli à leur devoir d'évacuer et d'héberger la population entière de la Bande de Gaza, qui ne comporte que 2 millions d'habitants, et qu'ils auraient pu se partager temporairement, rapidement et facilement entre eux dans des camps de réfugiés.


Boucherie, carnage. Conflits éternellement réattisés. Aucune solution définitive ne sera jamais acceptée de part et d'autre. Les trêves et les accords ne seront que temporaires. Ce sera toujours un éternel recommencement des hostilités au Moyen-Orient.


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie825 articles

  • 1 427 327

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 825 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 14 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé