Sommes-nous sous une gouverne totalitaire?

Lettre à la CAQ

Avez-vous remis les clefs de Québec à l’ONU?

Fa944226c4a716b9144482642af12d7d

Tribune libre

Chers ministres et premier ministre,


J’aimerais vous dire que je suis extrêmement déçu de vous tous, depuis le début de cette fausse pandémie. Je suis déçu de votre arrogance et de votre manque de cœur. En fait, je vous trouve complètement capoté. J’ai voté pour votre parti aux dernières élections et je n’aurais jamais cru que vous nous amèneriez dans ce tourbillon de mensonges, en vous servant d’une épidémie pour établir ce plan qu’affiche fièrement Arruda à sa boutonnière, l’épinglette de « The Global Goes ». Si j’ai tort, pourquoi la porte-t-elle en la mettant ouvertement en évidence? Parce que les ordres viennent de l’OMS qui sont financés par qui? Faites vos recherches! Je suis sûr que vous le savez. Avez-vous remarqué que dans tous les pays, vous dites tous les mêmes mensonges en même temps, preuve que ça vient de l’ONU et l’OMS. Pourquoi les drapeaux de l’ONU étaient-ils au château Frontenac récemment? Cela veut-il dire que nous sommes officiellement sous l’égide d’un gouvernement mondial? Si vous ne voulez pas qu’on le pense, pourquoi afficher ces drapeaux à cet endroit dans le contexte actuel?


Au début de l’épidémie au mois de mars, j’écoutais religieusement vos points de presse à tous les jours, mais j’ai vite déchanté. Quand j’ai vu de quelle manière vous avez traité nos personnes âgées dans les CHSLD, j’ai décroché. Au mois de mai, il y a eu une canicule et on s’est aperçu que vous n’aviez jamais prévu des climatiseurs que vous aviez pourtant promis pour ces endroits. Par contre, vous n’avez pas hésité à donner des millions au Cirque du soleil. Il n’en fallait pas plus. J’ai tout compris. Vous dites que vous travaillez pour nous, mais en réalité, vous travaillez pour d'autres. Quand l’un d’entre vous dit qu’il étudie ou analyse une situation, cela veut dire qu’il ne fait rien et qu’il ne fera rien. On connaît la chanson. Un gouvernement gouverne et ment. 


Nous sommes rendus à quelques jours du mois d’octobre et je n’écoute plus vos points de presse depuis longtemps. J’avais toujours l’impression que vous cherchiez des bébittes pour réduire nos droits et libertés, au nom d’une pandémie qui tue des personnes âgées en majorité. Les menaces d’Arruda qui nous disait être un « very bad boy » et ses multiples contradictions m’ont fait perdre confiance en lui. Il sert ses patrons de l’OMS en se contredisant sans gêne. Cher gouvernement de la CAQ, j’aimerais vous rappeler respectueusement que NOUS SOMMES vos véritables patrons, même si vous agissez comme si c’était vous les boss. On verra bien qui sont les patrons aux prochaines élections! Est-ce que vous refilerez des contraventions à ceux qui ne votent pas pour vous?  


Plus haut, j’ai parlé de fausse pandémie. Pourquoi? Parce qu’il est évident que le virus Covid-19 est moins grave que ce que vous voulez nous faire croire. Soit, vous êtes des incompétents, soit vous êtes menacés par une quelconque organisation dont, le valet Arruda joue le rôle de Monsieur Legault, en se prenant pour le premier ministre, parce que vos mesures ne font aucun sens. La seule chose que vous faites depuis le début de cette pandémie, c’est de nous menacer comme si nous étions des imbéciles qui ne comprennent rien et qui ne respectent rien. Avec l’aide des médias, que vous avez acheté pour ne pas qu’ils meurent d’insuffisance subventionnées, vous propagez la peur parce que vous savez que, quand les gens sont apeurés, vous pouvez leur faire faire n’importe quoi. Les médias sont en vie grâce à vous et à vos belles publicités sur le covid qui nous incitent à la peur de mourir. Elles continuent de plus belle. Vous demandez aux gens de faire confiance à la science, pourtant c’est vous qui ne l’écoutez pas. Si Arruda est un scientifique, moi je suis le pape.  


Si le covid est la pire menace pour l’humanité, comment se fait-il que vous soyez tous partis en vacances au mois de juillet? Les médias ne vous demandent jamais ce genre de questions. Ici au Québec, tout le monde dit la même chose et la moindre opposition est dénoncée par les médias. Tous ceux qui, comme moi, se posent des questions sont traités comme s’ils étaient des imbéciles heureux. Après, vous vous demandez pourquoi on se désabonne des journaux et qu’on coupe le câble. Arruda ne nous parle jamais de ce que disent les autres scientifiques dans le monde. Les médias ne disent qu’une chose : Ce que vous leur avez dit de nous dire. Il n’y a jamais de discussions constructives entre deux scientifiques qui se contredisent. En France, ils le font, pas ici. C’est la pensée unique. Les professionnels qui osent dire le contraire de ce que vous dites sont censurés partout. Tous ceux qui osent se poser des questions sont traités de complotistes et d’imbéciles.  


Depuis quand menace-t-on une population qui, dans l’ensemble, respecte vos recommandations absolument débiles et surtout démesurées? Ça fait des mois que Denis Rancourt le scientifique d’Ottawa le dit et maintenant la Belgique enlève sa restriction concernant le port du masque à l'extérieur. Pourquoi ne faites-vous pas la même chose? C’est la preuve que vous manquez d’honnêteté. Je ne connais personne dans mon entourage qui refuse de porter le masque dans les endroits publics, même s’ils trouvent cela extrêmement exagérer. Drôle quand même que les gens sur les plateaux de télé en soient exemptés. Ah! C’est vrai, ils ont des passe-droits parce qu’ils sont à votre service.


Je n’aurais jamais cru que je devrais porter un masque pour entrer dans un resto et que vous pourriez arriver à nous faire croire qu’il n’y aurait aucun danger d’attraper le virus en étant assis à ce même resto. C’est pire que les histoires du bon homme sept heures de mon enfance.


Nous avons subi le confinement, le déconfinement, le port du masque, la promesse d’une deuxième vague et là, vous vous mettez à imiter Georges W Bush après le 11 septembre 2001 qui mettait des couleurs de dangerosité pour éterniser la peur dans la population. Vous n’avez pas honte de nous traumatiser? Aucun encouragement, aucune lumière au bout du tunnel, même s’il n’y a plus de morts, mais juste des cas. Qu’est-ce qui va justifier la fin de cette pandémie pour vous? Le vaccin? Comment un vaccin pourrait -il être prêt en dedans d’un an? Le Sida n’a aucun vaccin. N’importe quel scientifique vous dira que c’est impossible. Y a juste Arruda qui va essayer de nous faire croire cela! Comment faites-vous pour dormir le soir? Vous faites vos criss de conférences à la con pour nous parler du comment vous allez nous punir. Vous éternisez les décrets sanitaires. Ça fait 6 mois-là que ça dure! C’est assez ! La pandémie est terminée. C’est vous qui étirez la sauce avec vos tests. Ça l’a pris 30,000 tests pour trouver 200 positifs.


Il y a eu des répercussions graves dans la population. Vous l’avez traumatisé en lui racontant des sornettes. Arruda est vraiment le roi des raconteurs d’histoires à dormir debout. Un mètre à respecter, deux mètres pour d’autres, 1 mètre et demi pour certains. Assis ce n’est pas dangereux dans un resto, debout ça l’est. Le port du masque obligatoire, après avoir dit qu’il ne fallait pas le porter. Est-ce que cet homme a toute sa tête ou il fait exprès pour avoir l’air incontrôlable? J’ai l’impression qu’on se fait dicter des recommandations sorties de la tête de gens ayant des problèmes psychologiques. C’est loin de reposer sur la science. Moi quand ça fait du sens, j’embarque, mais quand ça ne fait pas de sens, j’débarque!


Au début, vous vouliez tous aplatir la courbe que vous disiez, et là vous cherchez des bébittes pour éterniser cette pandémie artificielle en multipliant les tests pour avoir DES CAS. Pas de morts, des cas. Une fois que vous avez aplatie la courbe, vous avez commencé à parler rapidement d’une deuxième vague. Tous les scientifiques renommés d’ailleurs disent que ça n’existe pas une deuxième vague, mais votre scientifique de boîte de Cracker Jack était bien énervé de nous la prédire quand même. C’est tout ce que ça vous prenait pour croire à votre criss de deuxième vague. Votre scientifique de gomme baloune ne parle jamais d’immunité collective et ne parle plus de prévention avec une bonne alimentation, de l’exercice par exemple. Avec toutes les contradictions qu’il a dites, vous devriez lui donner son bleue. Je suis sûr que Joanne Liu aurait fait un meilleur job. Mais elle était trop incontrôlable.    


Vos propagandistes de TVA, Radio-Canada et COGECO vous suggèrent fortement de faire entrer la police dans nos maisons. Arruda a même dû se rétracter, hier, après avoir dit que ça arriverait inévitablement. Non, mais c’est quoi cette arrogance? C’est vous qui avez laissé mourir des gens déshydrater dans les CHSLD. C’est vous qui avez gonflé les statistiques en mettant tous les morts dans la section COVID. C’est vous qui avez été négligents et vous vous vengez sur nous en voulant nous punir d’être 7 personnes au lieu de 6? On a l’impression que vous vous êtes servis des décès dans les CHSLD comme outil de mesure dans la population. Ce sont les chiffres qui vous importent, non pas les morts.


Est-ce à dire que la Constitution Canadienne et les droits et libertés, en temps de pandémie, ne tiennent plus? On sauve des vies même s’il faut brimer les droits et libertés de tous et chacun « ad viteam eternaem »? Vos recommandations vont à l’encontre des Constitutions et vous trouvez cela normal d’agir ainsi? Vous cherchez des moyens pour entrer chez nous pour mieux nous punir? Êtes-vous tombés sur la tête? Madame Guilbault a dit hier qu’il n’en était pas question pour le moment. Donc, ça veut dire qu’à un autre moment, ça pourrait arriver? Mais c’est quoi cette folie? Vous nous parlez toujours en disant que nous vivons dans un état de droit et vous vous permettez de menacer notre intimité chez nous? Monsieur Arruda n’a pas porté son masque à l’intérieur du traversier de Rimouski et François Legault n’a pas respecté la distanciation avec Doug Ford, vont-ils avoir une contravention salée à la mesure de leur position? Les policiers qui entreraient dans les maisons sans mandats, seraient la preuve que nous vivons sous un régime dictatorial et TOTALITAIRE.


Les hôpitaux sont vides et vous nous faites croire qu’ils sont pleins. Le docteur Lawrence Rosenberg, le directeur de la santé pour l’île de Montréal a dit que le covid n’était qu’une grippe sévère. Il se basait sur une étude de Stanford du Dr John Ioannidis, qui démontre que le taux de mortalité en rapport au taux d’infection est semblable pour l’influenza et la COVID-19. Il a été dénigré par Christian Dubé, comme si de dire la vérité était mal. Aujourd’hui, Monsieur Rosenberg a réitéré ses propos après une visite qu’il a reçue de Monsieur Dubé. Il a nuancé, sûrement parce qu’on l’a averti. Ça fait penser aux méthodes de la mafia que l’on voit dans les films. Une petite visite de courtoisie!


La semaine dernière, Christian Dubé a accusé, à tort, une coiffeuse de Thetford Mines d’avoir propagé le virus délibérément, sans s’assurer que c’était vrai, pour ensuite s’excuser après avoir réalisé que c’était faux. Vous vous rendez compte de vos actions? N’importe qui se ferait poursuivre pour moins que cela! Vous vous permettez de faire des erreurs et vous n’acceptez pas que les citoyens en fassent sous peine d’amendes sévères. Ah! je comprends! C’est vous qui avez tous les pouvoirs.    


Les gens, qui sont contre le port du masque, ont manifesté toute l’été et malgré qu’ils ne respectassent pas la distanciation physique, personne n’est mort de la covid, mais vous continuez à nous faire croire qu’il y a une recrudescence du virus même si les chiffres de l’INSQ disent le contraire. C’est sûr. L’automne, c’est le début des nez qui coulent. Pour Arruda et pour vous tous, c’est le Klondike. Vous allez pouvoir réaliser ENFIN votre deuxième vague. Comme la grippe saisonnière n’existe plus, trop facile de dire que c’est la recrudescence de la covid.   


Vous nous dites qu’il faut écouter la science. Si Horacio Arruda en est son représentant, vous êtes mal barrés. Cet homme n’est pas un scientifique. C’est un raconteur d’histoire à coucher dehors. La vraie science pour vous c’est ce qui va dans le sens de vos recommandations. Vous n’écoutez pas les vrais scientifiques comme Jean-François Toussaint, Christian Perronne, Didier Raoult qui disent que les masques peuvent être dangereux et qu’il existe un médicament peu coûteux et sans danger contre ce virus : L’HYDROXYCHLOROQUINE. Vous n’écoutez que votre clown Arruda qui travaille dans le but du prochain vaccin qui sera payant pour Big Pharma. Concernant l’opposition, vous devez rire dans votre barbe de voir qu’elle ne fait rien pour vous contrarier et qu’elle vous laisse aller dans votre folie.   


Maintenant, vous vous en prenez à nos enfants en les traumatisant avec vos mesures à l’école, quand on sait qu’ils ne sont pas des vecteurs de la maladie. Vous faites tout pour détruire l’économie en favorisant les Walmart et Costco au détriment des petites entreprises Québécoises, comme vous l’avez fait pendant le confinement. J’espère que vous savez que vous ne ferez jamais un deuxième mandat. Pourtant, vous étiez bien partis. Mais la réalité vous a rattrapé.


Il est temps que vous nous donniez du « lousse ». À tous les jours qui passent, vous reculez dans l’opinion publique. Vous êtes même obligés de vous payer des sondages bidons pour faire croire aux gens que tout le monde est satisfait de votre gouvernement. Honte à vous! Arrêtez de nous menacer de ci ou de ça. Les Québécois veulent retrouver leur vie. Vous n’êtes pas les propriétaires de nos droits et libertés. Je laisse le mot de la fin à Sylvain Laforest qui a écrit deux livres : La déprogrammation et Guerres et mensonges. Il résume assez bien la situation dans laquelle vous nous avez fourrée :


« Les politiciens et les journalistes qui parlent tous en ce moment des complotistes comme étant la source du problème, mentent et savent qu’ils mentent. Les théories du complot ce sont les « fake Moon landing, la terre plate, les UFO, les reptiliens et autres choses insolites parfaites pour le musée Ripley.


Les manigances des gouvernements et des banques sont de vrais complots, pas des niaiseries imaginaires pour embellir des vies plates. Politiciens et banquiers ne font que des complots un après l’autre depuis des siècles. C’est comme ça qu’une poignée de crapules exploitent la masse, sinon ça leur serait impossible.


Le mélange entre les deux est une potion inventée par la CIA en 1967 pour discréditer ceux qui osaient accuser l’agence du meurtre de John F Kennedy, et comme l’opération a bien fonctionné, les médias ont gardé la recette pour mettre tout le monde dans le même sac : analystes de géopolitique et bizarroïdes de la terre plate, se retrouvent ainsi dans le même chaudron, mais c’est un faux amalgame.


Et on n’a pas le choix d’être là, puisque nous devons faire le travail des journalistes, grassement payés pour ne pas le faire. Ces amibes incapables vous parlent des complotistes pendant que la moitié des commerces de la province font faillites, que les jeunes décrochent massivement à l’école et que les suicides se multiplient. Je ne sais même pas comment ils font pour dormir la nuit, est-ce que leur job est vraiment plus important que la vie des autres?


Eux le savent. Journalistes, lecteurs de nouvelles, politiciens et ministres savent tous qu’ils sont en train de mentir consciemment, quand ils font des projets de lois du genre de l’inénarrable Catherine Fournier, hier, qui parle des dangers de la pensée complotiste. Cette gamine s’attaque à vous tous, à votre liberté d’expression, à la charte des droits et libertés. Et les 124 autres députés superflus ont tous voté pour.


Prenez un pas de recul pour examiner la situation actuelle ou on envoie les enfants à l’école avec des masques et que des policiers font des descentes dans de paisibles restaurants familiaux pour mesurer avec des règles, la distance entre les gens et leur donner des contraventions de 1000$, alors que nous sommes dans une pandémie qui n’a tuée pratiquement personne depuis 4 mois. On parle vraiment d’un asile à ciel ouvert.


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude101 articles

  • 1 081 716

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé