Notre disparition

Quelle tristesse!

Un peuple qui vit dans le confort et l’indifférence

E728f4662ccbb54ca6d01c219267453f

Tribune libre

Quel constat. Regarder le Québec d’aujourd’hui et pleurer. Pleurer de voir l’indifférence totale des citoyens face à la survie de son avenir. Nous avons remplacé l’importance de notre langue et de notre culture par la dernière nouveauté vue sur Tik-Tok.  C’est cette plateforme qui dicte la culture pour ensuite transmettre ces messages sur Facebook.


La société québécoise doit faire face à de grands défis dans un avenir proche et que voyons-nous donc? Un peuple complètement divisé parmi cinq partis politiques. C’est désolant.


Qu’on parle de choses importantes comme : le nombre d’immigrants accueillis chaque année; les surcharges dans le système de santé; notre manque de matières pertinentes en éduction; notre usage et la transmission de la langue; rien n’y fait, les partis politiques ne parlent pas de ces choses.


La cheffe du parti libéral, Madame Anglade ne s’inquiète même pas de la perte d’importance du français au Canada, au Québec et à Montréal. Et on vote pour ça.


Monsieur Legault a fait ce qu’il voulait faire à propos de la loi 101, c’est terminé; il ne rajoutera rien d’autre. Il espère voir le déclin…disparaître par miracle. Il promet un musée. Et on vote pour ça.


Quant à Monsieur Nadeau-Dubois il encourage l’immigration massive sans balise mais du même souffle parle du manque de logements! Tant qu’à sa position sur la souveraineté, jamais il ne prononce un discours sur le sujet. Et on vote pour ça quand même.


Monsieur Éric Duhaime promet au bon peuple de privatiser des pans de la santé comme en enlevant des effectifs va venir corriger le manque dans le réseau! Il promet de privatiser pour que les riches puissent avoir accès plus rapidement mais pas le bon peuple. Ah que non! Votez pour la privatisation, mais vous n’y aura pas accès! Il prépare aussi la privatisation de la SAQ car le vin coûte trop cher. Bien oui champion. Et avec la baisse d’impôt qu’il promet, où va-t-il prendre le manque à gagner de 800 Millions par an, généré par la SAQ? Pas de réponse car ce qu’il ne dit pas est qu’il va être obligé de couper les services à la population. Que dire de son projet de mettre une autoroute sur l’Île d’Orléans? Et on vote pour ça.


Voilà, tous des partis politiques fédéralistes qui nous promettent de mourir confortablement au Canada. Des politiciens vendus à leurs égo avant la cause de notre éclosion en tant que peuple. Jamais ces politiciens parlent du danger qui nous guette, de disparaître; jamais.


Une réforme en éducation est nécessaire pour remettre au programme l’histoire, des cours de «civics» à l’américaine qui enseigne qui nous sommes et comment faire pour survivre en terre d’Amérique. Expliquer qu’est-ce qu’un Québécois. En plus introduire des cours de joutes oratoires pour pratiquer les jeunes à parler entre eux! C’est bien beau Instagram, mais on ne développe pas beaucoup nos talents de communications.


L’environnement. Voilà le sujet galvaudé dans les têtes des jeunes depuis plus de 20 ans. Un sujet neutre qui n’implique pas grand-chose de chacun. Un sujet certes important mais autant que notre survie en tant que nation?


 


On entend quoi à propos du PQ? Le seul parti qui a à cœur la langue et la nation? Ah ce sont de vieux sujets! C’est dépassé comme idée! Bien oui, faire et garder une souveraineté est dépassé. 


Vous avez vu la quantité de pays qui abandonnent leurs souverainetés dans le monde? 


Ensuite, il y a, ah oui, mais le chef n’a pas de charisme! Je vous rappelle qu’il n’a pas si longtemps, bien des fédéralistes votaient pour Jean Chrétien en se pinçant le nez. Lui non plus n’était pas très charismatique mais l’idée qu’il défendait plaisait à bien des gens. Alors faisons la même chose pour l’idée même de la souveraineté.


Si le Québec vous tient à cœur, votez…pour un parti qui vous a, à cœur.


La pléiade de politiciens fédéralistes qui se présentent à la prochaine élection est très élevé. Des gens qui ont abandonnés le combat des francophones du Canada et du Québec. On a beau avoir la preuve noire sur blanc que demeurer au Canada nous, les francophones, perdons de l’importance, rien n’y fait ces pleutres défendre encore ce système qui nous fait mourir à petit feu.


Legault me fait penser au Maréchal Pétain durant la 2e guerre mondiale; plier et se taire devant l’occupant allemand. Même chose ici, ne parlez pas trop fort et taisez-vous pour bien vivre notre disparition organisée par la nation voisine, le Canada.


Dites-le clairement aux québécois, cher monsieur Legault, que vous êtes un fédéraliste et fier de l’être. Dites la vérité au bon peuple. Dites-le que nous sommes retourné à l’époque de la Grande Noirceur de Maurice Duplessis; garder le peuple dans l’ignorance et l’obéissance comme disait le vice-premier ministre du Québec, Geneviève Guilbault.


 


Et les Conservateurs, avec l’anti masque, antivaccin en chef, Éric Duhaime, quelle farce! Comment faire confiance à un menteur de haut niveau? Quelle tristesse de voir tant de Québécois vouloir voter pour ce type. Il défend la liberté…la liberté de tout privatiser et…ensuite vous avez la liberté… de ne plus avoir de services! 


Ce type ne propose rien, mais strictement rien pour renforcir le français et mettre de l’avant les aspects positifs de qui nous sommes. Il nous laisse, au milieu du champs, mourir dans un Canada qui n’a pas de place pour nous. Et voilà, des francophones vont voter pour ça!


Nous sommes en quelques sorte sous occupation canadienne avec la mort à la clef. Le Québec est pris dans un carcan sans avoir les outils pour veiller à son développement. Pas de contrôle sur l’immigration et qui obtient la citoyenneté; pas de contrôle sur les communications pour déterminer la qualité des émissions diffusées en français au Québec; pas de contrôle sur les tribunaux qui finissent tous par exclure des grands pans de nos lois linguistiques et d’enlever des façons de voir la laïcité.


Pourquoi ce peuple ne voit pas ce qui compte vraiment pour sa survie? Pourquoi va-t-il, encore une fois voter n’importe comment? 


 


Voter CAQ pour continuer la même position de timidité face à Ottawa? Ou voter pour du simili changement en accordant son vote aux conservateurs? Vraiment?


Dans différents sondages on note qu’il y a quelques 35% de souverainistes au Québec. Soyons conservateur et disons 25%. Alors, pourquoi, le PQ n’a pas ce minimum 25% dans les sondages? Juste par conviction sur l’idée même de la souveraineté, pas sur le charisme du chef – juste sur l’importance de cet enjeu?


Oui, le peuple québécois ne veut pas vivre, il préfère mourir confortablement au Canada. Tous les efforts fournis par nos ancêtres pour que nous soyons encore là aujourd’hui ne compte plus. Le peuple coupe la corde. 


Nous sommes rendus à 20% de francophones au Canada et le seuil du 15% est très prêt. Rendu à 15%, le Canada ne supportera plus le pays bilingue canadien.


Ça va être la fin des francophones en Amérique.


Mais cette nation préfère la piscine dans la cour, le chalet dans le Nord et la deuxième auto, plutôt que de voir, ces choses comme éphémère. Cette réussite sera celle d’une seule génération, car ces mêmes gens vont choisir l’indifférence.


J’écoute et je n’entends pas la cavalerie arriver juste à temps pour sauver cette nation. Elle accepte volontiers la médiocrité et on le sert bien avec la brochette de candidats peureux et lâches qui se présentent à l’élection prochaine.


Oui, quelle tristesse.


 


Et si le PQ savait au moins comment gagner le cœur des gens!


Imaginez…promettre le 3e lien, oui; et le 6e lien dans la région de Montréal pour joindre la Rive-Sud à la Rive-Nord sans passer par Montréal et le Pont-Tunnel Lafontaine. Imaginez un lien près de Repentigny rejoignant la 30 sur la Rive-Sud. Faire circuler notre commerce!


Imaginez d’offrir un programme de Métro pour Montréal avec une station par année au lieu de faire des stations à la panique comme la ligne bleue qui s’étire depuis plus de 30 ans. Et pourquoi pas offrir une ligne de Métro pour la ville de Québec? Elle a pourtant la population pour soutenir une telle chose, comme tant de villes en Europe. Que dire de lancer le projet les Serres du Québec qui pourrait produire TOUS nos légumes à l’année! Avec de l’électricité en ne pas savoir quoi en faire, on pourrait facilement offrir aux agriculteurs la possibilité de ce développement. Dans un deuxième temps, produire des fruits et devenir autonome surtout l’hiver.


Promettre un programme d’intervention pour les fusillades à Montréal sans penser par magie qu’en augmentant le nombre de policiers, ceci va régler le problème. On a déjà plus de policiers per capita que les autres villes canadiennes! Offrir un programme d’intervention directe.


Et cessez de vouloir faire un référendum! Allez direct au but. Intervention directe sur les domaines qu’on n’occupe pas actuellement. Prendre et mettre en application des pans entiers des lois sur l’immigration. Offrir la citoyenneté québécoise seulement à 20,000 immigrants par année, pas 70,000!


Travailler 4 ans sur le rapatriement de pouvoirs supplémentaires pour le Québec.


 


Il faut faire rêver les gens, leur montrer qu’un chemin autre est possible. C’est avec de tels projets qu’on peut y arriver. Faire voir une autre réalité que les classiques promesses faites par les autres partis.


Sortons de cette tristesse actuelle et bâtissons-nous une belle grande maison en terre d’Amérique.


 


 


Squared

Normand Bélair71 articles

  • 31 357







Author extra bg

Cherchons les vraies causes


Author extra bg

Qui sommes-nous?


Author extra bg

«Fuck that shit!»


Author extra bg

Fuck that shit !



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé