Jean-François Lisée

  • Squared

    Jean-François Lisée296 articles

    • 179 229

    Ministre des relations internationales, de la francophonie et du commerce extérieur.

    Il fut pendant 5 ans conseiller des premiers ministres québécois Jacques Parizeau et Lucien Bouchard et un des architectes de la stratégie référendaire qui mena le Québec à moins de 1% de la souveraineté en 1995. Il a écrit plusieurs livres sur la politique québécoise, dont Le Tricheur, sur Robert Bourassa et Dans l’œil de l’aigle, sur la politique américaine face au mouvement indépendantiste, qui lui valut la plus haute distinction littéraire canadienne. En 2000, il publiait Sortie de secours – comment échapper au déclin du Québec qui provoqua un important débat sur la situation et l’avenir politique du Québec. Pendant près de 20 ans il fut journaliste, correspondant à Paris et à Washington pour des médias québécois et français.




La Vraie révélation qui incrimine les Libéraux

L’énorme information divulguée par l’équipe d’enquête de Radio-Canada est ailleurs. Elle nous explique pourquoi le chef libéral a tant insisté, pendant trois ans, sur l’importance des enquêtes policières en lieu et place d’une Commission d’enquête.

Union des souverainistes: la fenêtre est-elle fermée ?

Aujourd’hui, plusieurs mois plus tard, les partis ont choisi leurs candidats presque partout, les programmes sont établis et, de toute évidence, les chefs des deux partis rejettent fermement cette possibilité.

Demain l’indépendance: Après Justin, Ignatieff !

Le problème est que nous n’avons plus rien à nous dire. Il y a une sorte de contrat d’indifférence mutuelle.

Monsieur le Premier ministre

Arrêtez les matraques !

Les désaccords entre votre gouvernement et les associations étudiantes ne peuvent en aucun cas justifier un climat où la violence devient la norme.

Comment on tue la démocratie étudiante

L’attitude nouvelle du gouvernement Charest marque donc la fin de ce contrat social. La fin de l’appel à la démocratie pour arbitrer les différends entre les étudiants eux-mêmes — ceux qui veulent la grève et ceux qui veulent les cours.