Géopolitique — Union européenne

La crise de la zone euro montre les déséquilibres du reste du monde



Dix-neuf sommets européens de crise et, au final, une esquisse de solution pour faire «tomber la fièvre» comme le réclamait le président américain Barack Obama… Les avancées de la réunion dès jeudi 28 et vendredi 29 juin offriront une bouffée d’air à l’Europe, mais seront-elles suffisantes pour calmer le reste du mon...

L'Europe brûle!



La chancellière allemande Angela Merkel a discuté avec le premier ministre italien Mario Monti lors de la r&ea...

Crise de l’euro - Le sursis



Au cours des deux dernières années, la crise de l’euro a été le sujet d’une vingtaine de sommets. Tous ont été dominés, il n’y a pas d’autre terme, par l’inclination d’Angela Merkel pour l’austérité la plus absolue qui soit. Jusqu’à tout récemment, elle avait bénéficié de ...

Le sommet de l'euro et la responsabilité de Paris



On ne se donnera pas ici le ridicule de qualifier le sommet européen des 28 et 29 juin de re...

Le vrai sens de l'austérité



Michael Spence Prix Nobel d'économie, l'auteur préside la Commission sur la croissance et le d&eac...

L'euro et les "méchants Anglo-Saxons"



Comme dans les bonnes histoires, le héros finira par s'en sortir. L'euro survivra, sans doute, n'en déplaise à la presse anglo-saxonne qui depuis plus de deux ans annonce la mort de la monnaie unique. De Newsweek à The Economist, du Wall Street Journal au Financial Times, pas un mois sans un titre sur les derniers jours de l'euro ; pas une semaine sans la promesse de l'...

Comment aider l'économie grecque? L'UE et les experts l'ignorent



Dossier: La crise financière en Grèce Par Maria Selivanova, RIA Novosti - Le parti de droite Nouvelle démocratie, vainqueur des législatives anticipées en Grèce, es...

Élections en Grèce

Le château grec



Bien des chefs d’État et des banquiers centraux doivent implorer tous les dieux du ciel afin que Nouvelle Démocratie, formation phare de la droite grecque, et le Pasok, parti socialiste, concluent rapidement un accord de gouvernement au lendemain d’un scrutin qui s’est avéré très serré. Faute d’une entente entre eux, une troisième électi...

hum... la base de la démocratie serait irrationnelle; donc manipulable. Le démos serait donc immature, et la démocratie, un leurre!

Grèce: une société perdue

Des incidents violents ont lieu jour et nuit dans les rues d'Athènes et d'autres villes du pays.


Les gens sont désorientés. Ils croient réaliser ce qui se passe, penser qu'ils sont bien informés et savoir ce qui est bon ou mauvais. En réalité, ils réagissent avec leurs émotions, en fonction de leurs craintes et de leurs espoirs...

La Grèce au bord de l'implosion

En attendant l'élection de dimanche, la crise grecque s'aggrave un peu plus chaque jour


Athènes — Aux prises avec une crise qui menace de déstabiliser le continent et de faire éclater...

Crise européenne - Exaspération



Le monde économique, et cela est préoccupant, est au bord de la crise de nerfs. De la Chine au Brésil, de l’Inde aux États-Unis, l’extrême lenteur des dirigeants européens à trouver une solution à la crise de la dette agace au plus haut point. À telle enseigne qu’ici et là, traiter quelqu’un d’Européen est d&eac...

Europe: la revanche de la géographie



Parmi les multiples analyses qui ont ponctué la crise actuelle de l'euro, beaucoup se penchent sur la dette ...

Crise de l’euro - En retard !



À plus d’une reprise, le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, avait martelé que l’Espagne n’aurait pas recours à une aide extérieure. Après ce qu’il faut bien nommer un déni fanatique de la réalité de sa part, cette dernière s’est invitée alors que les marchés étaient clos. Samedi, après deux...

Crise de l’euro

L’Europe à l’envers



Jamais depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale l’Europe n’avait été confrontée à une crise existentielle aussi aiguë que celle qui la tenaille actuellement. Signe d’un air du temps empreint de pessimisme, un nombre grandissant d’analyses ont été récemment consacrées à un possible chambardement de l’Union europ&eacut...

Europe: la poussée fédérale



Depuis une semaine, les appels se multiplient en faveur d'une intégration accrue des États membres de l'Union européenne.

Grèce : des politiques européennes détestables



La Grèce sortira-t-elle de la zone euro avant les élections du 17 juin ? C'est le pari que fait Jacques Sapir, économiste. Si la France, et surtout l'Allemagne, s'obstinent à refuser la renégociation du mémorandum, il affirme que le pays sombrera dans le chaos.

Crise de l’euro

Monnaie tragique



La sortie de la Grèce de la zone euro n’est plus un sujet tabou. Avant, comme pendant, comme en marge de la rencontre des chefs d’États membres de la zone euro, avant-hier à Bruxelles, le divorce avec un pays à l’agonie depuis maintenant deux ans a été évoqué au nom du principe de prévention. Cette possible séparation a ét...

Crise européenne

Déni de réalité



Le continent européen est à la dérive. Nier cela reviendrait à faire le lit de l’aveuglement. Car entre l’effondrement politique de la Grèce, le rejet de Bruxelles constaté à la faveur d’une série d’élections, l’obstination pour l’austérité cultivée par Merkel et l’expansion de la réce...

"Pour en finir avec la Françamérique", par Jean-Philippe Immarigeon

La déconstruction du mythe américain



Mais alors quelles voies Jean-Philippe Immarigeon proposerait-il pour permettre aux Français, voire aux Européens, de se déprendre de la Franceamérique? L'exhortation risque de ne pas suffire.

Une élection européenne



«Or, au coeur du traité fiscal se trouve l'idée qu'un gouvernement devrait fonctionner comme un ménage, jeter de l'argent par la fenêtre quand tout va bien et resserrer les boulons quand les temps sont durs. [...] Il est imposé de ne pas même envisager une économie à la Keynes. Les politiques fiscales contre-cycliques sont devenues taboues!»

Dossier: La crise financière en Grèce

La restructuration de la dette grecque et ses conséquences

"Promenades d'un économiste solitaire" par Jacques Sapir*


"Promenades d'un économiste solitaire" par Jacques Sapir* La réussite de l’opération d’échange des titres de dette de la Grèce est incontestablement un succès pour ce pays et pour la zone euro. Les journaux pouvaient ainsi parler d’un apaisement sur le front de la crise de la dette, voire parler d’une « euphorie ». C’es...

Le Traité sur la stabilité : vers le chaos social et le KO de l’Europe



De manière terriblement ironique, ce traité censé promouvoir la “stabilité” va engendrer le chaos. Les déficits seront peut-être réduits - même si cela est loin d’être sûr - mais le chômage, la pauvreté, le nationalisme, la haine des étrangers et le rejet de l’Union européenne, vont eux, s’accroître.

Le triste délitement de l'idée européenne



Les Français veulent moins d'Europe. Une majorité d'entre eux se dit indifférente à l'idée européenne. Quand elle n'y est pas hostile. Moins d'un Français sur deux estime important que l'Europe permette à son pays de peser davantage sur les décisions politiques et économiques prises au niveau mondial. Le même pourcent...

Peter Mertens : en Grèce, deux mondes entrent en collision

Au plus fort de la crise, la Grèce reste un paradis fiscal pour les armateurs, pour six mille grandes entreprises et pour l’Église orthodoxe grecque.


Dans le livre « Comment osent-ils ? La crise, l'euro et le grand hold-up », Peter Mertens (en collaboration avec David Pestieau) aborde, entre autres, la face cachée de la crise grecque. Mertens et les éditions Aden nous offrent à lire le chapitre complet du livre consacré au drame grec. Le livre est sorti le 1er mars et est en vente dans les bonnes librairies à partir du 10 mars 2012.

Financial Fascism? 'Greeks should revolt against debt slavery!'



La RÉVOLUTION inattendue!

La RÉVOLUTION vient de commencer - champ de bataille virtuel, des révolutionnaires invisibles, leurs ADM, c'est l'effacement des écritures..., pas de sang dans les rues, les pouvoirs tombent comme des ...

Pro fédéralisme européen

De l'Europe des Etats à l'Europe des citoyens



La crise économique et sociale en Europe est bien davantage qu'un avatar de la crise financière. Elle a mis en lumière les carences d'une organisation politique qui n'a pas su évoluer au même rythme que l'interdépendance croissante des économies européennes. Au lieu de faciliter la résorption des divergences économiques entre Etats ...

Les banksters s'engraissent à nos dépens et sans vergogne aucune. Jusqu'à quand?...

L'Europe finance les banques qui se gavent sur la dette pendant que les banquiers vivent du «bien-être fiscal»



Mais il s’agit encore une fois d’un cadeau aux banques privées : un enfant de trois ans comprend que lorsqu’on peut emprunter à 1% et prêter à 3,9%, on réalise des bénéfices considérables.

Europe et démocratie, ou Nations et démocraties : l'heure est au choix

on nous prive de démocratie, on nous vole la démocratie


Ils font du mieux qu'ils peuvent, tous autant qu'ils sont. Mais quelle accumulation de postures, de contradictions, de « mots valises » – souveraineté, protection, bouclier, croissance… – qui cachent en fait une réalité dont le peuple est de plus en plus conscient : on nous prive de démocratie, on nous vole la démocratie, on nous occupe avec u...

Allemagne: les USA de l'Europe...

Crise de l'Europe

Génération sacrifiée



L'Agence pour l'emploi allemande a dépêché des recruteurs dans deux villes grecques et seulement deux: Athènes et Salonique. Résultat de leur démarche: 200 (!) jeunes médecins ont posé leurs candidatures. Autrement dit, cette fuite de cerveaux s'accompagne d'un effet pervers sur le plan de la santé.

Irlande: le référendum sur le pacte de stabilité déstabilise l'Europe



Bon nombre de dirigeants européens qui ont fait de l’appel au peuple l’alpha et l’oméga de leur légitimité sur le plan de la politique intérieure sont beaucoup plus prudents dès qu’il s’agit des questions européennes. Pourtant, les dirigeants européens ont largement profité de la crise pour s'arroger de nouveaux pouvoirs exécutifs et de contrôle qui auraient largement mérité une consultation populaire.