Dans la série Découvrir le Québec autrement

Visiter les églises du Québec, rafraîchir son regard

Notre riche patrimoine religieux attire les touristes de partout

75501494347b8b222a50e44ccba1ae30

Tribune libre

Lors d'une promenade tranquille, vous est-il déjà arrivé d'entrer dans une église accueillante, le temps de vous reposer un peu? On y apprécie le silence, la majesté des lieux, le jeu de la lumière dans les vitraux; on se prend à réfléchir aux êtres chers disparus, on se questionne sur les fins dernières, sur des décisions à prendre, on se détache du tohu-bohu quotidien l'espace d'un instant bienvenu, bref, on médite en laissant l'esprit aller où bon lui semble. On en ressort ragaillardi, avec un soupçon de sérénité ajoutée et d'apaisement retrouvé. Quoi d'autre peut nous en offrir autant?



Le Québec regorge de cathédrales, basiliques, sanctuaires, oratoire, églises, chapelles et autres lieux de culte qui enrichissent notre patrimoine architectural et religieux. Et c'est sans parler du chapelet de petites chapelles de procession, les croix de chemin, la Croix du Mont-Royal, le saisissant chemin de croix grandeur nature de Saint-Anne-de-Beaupré, les statues de saints, du Christ, de la Vierge Marie, qui parsèment les petites routes de campagne sinueuses et les parcs.



Avec la maturité qui vient avec l'âge et la sagesse acquise au fil du temps, bien des gens finissent par renouveler leur intérêt pour la foi et la spiritualité dans lesquelles nous les catholiques avons eu la chance de grandir. Cela nous a procuré une bonne base pour déterminer ce qui est bien ou mal et s'orienter dans le monde.



Une façon de découvrir ou redécouvrir le Québec peut se faire par la visite de ces nombreux temples remplis d'histoire. Plusieurs d'entre eux offrent des visites guidées fort instructives.



Ce sera une occasion de rafraîchir son regard sur ce qu'elles ont représenté pour l'édification de la nation québécoise.



- On peut entreprendre d'entrer et visiter toutes les églises de sa ville. Les croyants peuvent même se fixer pour but d'assister à la messe dominicale dans chacune d'entre elles, dans le courant d'une année.



- On peut assister aux concerts de carillon de cloches qui ont lieu certains jours à des heures précises, comme à l'angélus de midi.



- On peut se déplacer à travers le Québec pour se rendre aux temples majeurs, s'y recueillir pour y demander des faveurs aux saints patrons.



- On peut rechercher les plus anciens bâtiments témoins de notre passé glorieux, comme l'Église Notre-Dame-des-Victoires à Québec, ou la petite église de Tadoussac, devant le fleuve Saint-Laurent.



- On peut aller se ressourcer en faisant une retraite bénéfique de quelques jours dans le calme et le silence des monastères comme à la Trappe d'Oka ou au Monastère des Augustines à Québec, une destination primée.



La prochaine fois que vous passerez devant une église, saisissez donc l'occasion pour y entrer et renouer avec l'une de nos plus belles traditions, avec un pan injustement négligé de notre héritage spirituel qui a contribué à façonner notre identité collective québécoise actuelle et notre système de valeurs.



 


Le reste de la série Découvrir le Québec autrement, itinéraires thématiques, vous attend:


 


Découvrir le Québec par ses chutes d'eau et ses cascades


Découvrir le Québec par ses nombreuses îles


S'approprier le territoire par les circuits routiers


Les phares du québec, un trésor patrimonial précieux à préserver


Visitez tous les zoos du Québec


Atteindre de nouveaux sommets: gravir les montagnes du Québec


Faire une retraite fermée dans l'un de nos monastères accueillants



 


 


 


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie677 articles

  • 1 203 131

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelques 675 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    10 juillet 2022


    Deux amateurs de carillons d'église de chez nous (Le sonneur de cloches du Québec et Clochebell) ont entrepris d'enregistrer et filmer les cloches des diverses églises des régions du Québec, une façon originale de préserver notre patrimoine sonore et religieux.



    Cliquez ici: Le sonneur de cloches du Québec


    et: Clochebell



  • Réjean Labrie Répondre

    3 juillet 2022

    Le tourisme religieux s'avère lucratif pour les villes concernées ayant des attraits particuliers à offrir. On prévoit que la venue prochaine du Saint-Père le pape François à Saint-Anne-de-Beaupré attirera plus de 75 000 fidèles de partout convergeant vers la basilique. Les hôtels des environs affichent complets pendant plusieurs jours, sans compter les autres de la région de Québec qui profitent de la manne. La plupart des pèlerins passeront plusieurs jours dans la région, pour le plus grand bénéfice de tous.


    Le pape François se rendra à Sainte-Anne-de-Beaupré où il célébrera la messe dans un des lieux de pèlerinage les plus anciens et les plus populaires en Amérique du Nord, qui attire annuellement plus d’un million de visiteurs (y compris des pèlerinages autochtones annuels). Les organisateurs prévoient qu’entre 10 000 et 15 000 personnes pourront y assister avec de l’espace pour les invités à l’intérieur et à l’extérieur de la basilique. Une diffusion de la messe sera également offerte (sans billet requis) sur les Plaines d’Abraham à Québec.


     


    Source: Le pape François


     


    Visite du pape François au Québec