Leur patrie a un urgent besoin d'eux

Dominique Anglade a le devoir moral de retourner en Haïti sauver son pays

Les Haïtiens du Québec doivent tous faire de même par solidarité

Dea70eef0816b26c132a2a6103ed1042

Tribune libre

Les jours de la Haïtienne Dominique Anglade à la tête du Parti libéral du Québec (le parti exclusif des anglos et des allos) sont maintenant comptés suite à la débâcle du dernier scrutin de 2022. Les éminences grises du parti libéral sont impitoyables envers les vaincus, c'est chose connue.


Il est de son devoir moral de profiter de cette opportunité providentielle pour retourner vivre dans son pays Haïti et tenter de le sauver du chaos et de la crise implosive qui l'affligent.


Pour la seconder, la totalité des autres Haïtiens établis au Québec et dans la diaspora (comme la Floride) ont le devoir moral de retourner chez eux pour tenter de sauver leur terre natale, leurs familles, leurs proches, leur parenté, abandonnés à eux-mêmes.


Leur patrie a un urgent besoin d'eux. C'est le temps d'agir et d'aller prêter main forte.


 



Les principaux pays d'accueil de la diaspora haïtienne sont les États-Unis (plus d'un million de personnes) et le Canada (environ 150 000 personnes).


Aux États-Unis, voici les principales communautés haïtiennes:



  • New-York: 600 000 personnes

  • Miami: plus de 200 000 personnes

  • Philadelphie: environ 30 000 personnes

  • Chicago: 15 000 personnes

  • Boston: 8000 personnes


Au Canada, les ressortissants haïtiens sont concentrés:



  • Dans la région de Montréal: entre 75 000 et 100 000

  • Dans la région de Toronto: entre 10 000 et 15 000


Source: La diaspora haîtienne


 


Ce sont eux qui sont les mieux placés pour comprendre l’urgence de la situation et tenter d’y remédier. Y envoyer les forces armées d'autres pays ne fera que provoquer l'escalade de la violence et des affrontements.


Ils pourront faire profiter leurs frères de sang de ce qu'ils ont appris ici, et pourront les éduquer, les former, rétablir un semblant d'ordre et d'organisation et de fonctionnement démocratique en donnant l'exemple et en leur fournissant le savoir-faire qu'ils ont acquis ici.


Refuser de le faire serait encourir l'opprobre publique pour qui cela semble être la chose évidente à faire.



L'appel de la patrie doit primer sur tout le reste, c'est pourquoi tous les Haïtiens doivent y répondre sans hésitation aucune, c'est leur nation, leur peuple qui a besoin de chacun d'eux pour se rétablir.


C'est la mission urgente qui leur incombe, et qu'ils doivent accomplir avec courage en allant apporter leur aide aux leurs. Il est impensable qu'ils puissent les abandonner à leur triste sort comme ça.




 


Tous les Haïtiens doivent faire preuve de solidarité et se regrouper ensemble dans leur pays natal pour travailler à la reconstruction jusqu'à ce que tout aille bien comme avant.


Le gouvernement pourra s’occuper de financer le transfert et le retour à la maison si nécessaire pour l’avenir de leur pays, ce qui leur permettra d’accomplir leur devoir moral auquel ils feront honneur.



Dominique Anglade pourra utiliser son expérience politique pour se présenter à la direction de son pays Haïti et en devenir la première femme élue de l'histoire, comme Indira Gandhi le fut en Inde.


Au moins, son séjour au Québec aura servi à quelque chose, un tremplin, une préparation pour aller sauver son propre pays. C'est là que se situe son avenir, son destin.


Souhaitons-lui la meilleure des chances.



 


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie722 articles

  • 1 258 413

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Plus de 715 articles publiés en ligne ont été lus un million et un quart de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 13 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    8 novembre 2022

    Tous les Haïtiens de la diaspora ont le devoir moral de retourner sauver leur pays et le remettre sur ses rails, surtout les plus éduqués comme Dany Laferrière, Meeker Guerrier, Will Prosper et autres Dominique Anglade. Qu'ils honorent leurs origines comme on s'attend tous qu'ils le fassent.


    La pression de l'opinion publique doit leur faire prendre conscience de la nécessité absolue de retourner sans délai là où ils sont requis plus que jamais.


    On pourrait dresser un parrallèle avec le conflit Russie/Ukraine.


    Les 1,4 million d'Ukrainiens installés confortablement au Canada ont le même devoir moral de retourner combattre dans leur pays pour le défendre et repousser l'ennemi.


    Il ne faut pas encourager la fuite, la lâcheté, la couardise. C'est trahir sa patrie, son peuple.


    À lire:


    ÊTRE RÉFUGIÉ EST UN ÉTAT TEMPORAIRE


    Les 1,4 million d'Ukrainiens du Canada sont requis dans leur pays


    pour défendre et puis rebâtir la mère-patrie


  • Réjean Labrie Répondre

    7 novembre 2022

    Ma prédiction n'a mis que quelques jours à se réaliser.


    C'est maintenant un fait accompli: Dominique Anglade démissionne de la chefferie du PLQ et quitte la vie politique.


    Espérons que son entourage lui fera comprendre l'importance de retourner dans son pays pour le sauver et qui sait, en devenir la première femme présidente. Que son expérience acquise ici lui serve à redresser la situation précaire de son pays.


    Source: Dominique Anglade démissionne et quitte la vie politique


  • Normand Bélair Répondre

    7 novembre 2022

    C'est bon! Bye Bye Dominique Anglaise!