Il y a bilingue et bilingue

Beaucoup de bilingues dans les deux gouvernements Trudeau

Tribune libre

La nouvelle gouverneure générale du Canada est bilingue. En effet, elle sait l’anglais et… l’inuktitut. Depuis 2015, ils sont nombreux les anciens et actuels ministres sous les gouvernements Trudeau à être ainsi bilingues sans connaître le français : Omar Alghabra, Anita Anand, Navdeep Bains, Bardish Chagger, Ahmed Hussen, Maryam Monsef, Mary Ng, Harjit Singh Sajjan, Amarjeet Sohi, Filomena Tassi, Hunter Tootoo et Jody Wilson Raybould[1].


 


Comme ces nominations n’ont pas soulevé de vague, Justin Trudeau a pensé que celle de Mme Simon n’en soulèverait pas davantage, elle qui est native du Québec, mais qui s’est toujours foutue du français comme de l’an quarante.


 


En fait, les ministres bilingues qui ne connaissent pas le français au sein des gouvernements Trudeau sont aussi nombreux que les ministres de langue maternelle française. Pour le fils de l’autre, les minorités linguistiques tierces auraient-elles le même poids que la minorité francophone ?




Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé