Conflits d’intérêt

La course aux vaccins

Tribune libre

 


 


Plusieurs membres du Groupe de travail sur les vaccins contre la COVID-19 ont des liens d’affaires avec des compagnies pharmaceutiques qui ont déjà signé des contrats avec le gouvernement, ou qui sont en lice pour en obtenir un.

Bienvenue dans le « merveilleux » monde des produits pharmaceutiques…

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1735612/achat-vaccins--covid-19-conflits-interets-noel


Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1699 articles

  • 1 176 881

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Henri Marineau Répondre

    13 janvier 2022


    Extrait du lien indiqué plus haut


    "Les vaccins choisis pour protéger les Canadiens sont-ils sélectionnés de façon transparente? Plusieurs experts en doutent. Leurs préoccupations : plusieurs membres du Groupe de travail ont des liens avec l’industrie pharmaceutique. Des liens qu’Ottawa refusait jusqu'à maintenant de dévoiler au grand public."