Américanisation

Le racialisme made in the USA

La solidarité raciale noire s'impose au Québec

91213cc8485560e1edea451162a7a893

Tribune libre

Les États-Unis n’arrêteront donc t-ils jamais d’exporter tout ce qu’ils peuvent. De leur cinématographie médiocre à leur musique simpliste et vulgaire, les Américains charment toujours les esprits les plus faibles. Plusieurs ont remarqué que ce n’est pas seulement la culture que les Américains nous vomissent à travers le monde, mais également leur philosophie. L’exemple le plus criant en ce moment, c’est le racialisme à l’américaine.


Jusque tout récemment le Canada français était préservé de cette vision bâtarde du monde, protégé par sa philosophie assimilationniste et humaniste de l’immigration, mais voilà que la haine de soi typique des élites universitaires libérales montréalocentristes a poussé ceux-ci à adopter le multiculturalisme raciste et méprisant de nos cousins anglo-saxons. Alors qu’hier ils faisaient tout pour se distancer de nous, les Français, et pour garder le terme white qui leur est tellement cher pour eux, aujourd’hui ils nous mettent tous dans le même panier, comme si nous appartenions à un même groupe. Permettez-moi de leur répondre : « non merci ». Même chose avec les gens issus de l’immigration : où sont rendus les congolais, les haïtiens, les ivoiriens? On veut les remplacer par les black américains.


Il n’y a aucun lien entre les black américains et les black au Québec, et encore moins entre les white au Québec et les white aux États-Unis malgré ce qu’en disent les manipulateurs nazioïdes sur les réseaux ou dans les médias. D’ailleurs, il n’y a pas de noir et de blancs au Québec, mais bien des bleus et des rouges. S’il y a des black aux États-Unis, c’est que leurs ancêtres étaient les esclaves d’entrepreneurs anglais, s’il y a des Québécois d’origine haïtienne, afro-américaine, etc. au Québec, c’est que nous avons mis en place un système d’immigration; même penser à comparer les deux est extrêmement dangereux et anti-intellectuel, surtout qu’avant la révolution tranquille, la situation socio-économique des nègres blancs et celle des negro était essentiellement la même. Il faut tout faire pour contrer les multiculturalismes canadien et américain qui encore une fois se révèlent une philosophie sanguinaire qui n’a jamais mené à rien de bon et qui ne mènera jamais à rien de bon. La mort qui est survenue lundi dernier est le résultat de cette même philosophie que les élites canadiennes jouant aux apprentis sorciers continuent de défendre : elles déplorent les effets dont elles chérissent les causes.


Pour un jour stopper l’américanisation et la racialisation du Québec, j’appelle à l’instauration d’une garde nationale et du service militaire obligatoire pour tous. Il est temps de sortir les jeunes de la manipulation par les forces racistes qui cherchent à diviser les Québécois et à créer de la discorde pour mener à une guerre raciale. Tous les citoyens québécois font partie de la même nation et personne n’a le droit de nous sortir de notre cadre nationale, de nous manipuler et de nous monter les uns contre les autres. Nous ne deviendrons pas américains.


Vive le Québec français, vive le Québec libre.



Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Charles Danten Répondre

    1 juin 2020

    Arrête ton char, le médecin légiste a déterminé que ce monsieur n'était pas mort d'asphyxie et que le policier ne l'avait pas tué en l'étouffant. Ce délinquant avec un casier judiciaire long comme le bras faisait de l'hypertension et une grave insuffisance cardiaque. Il était par ailleurs alcoolisé. Une personne saine n'aurait jamis succombé à ce genre d'immobilisation employé de routine pour neutraliser les criminels violents qui résistent à l'arrestation


    Ces émeutes n'ont rien à voir avec le racisme, cet accident tragique est tout simplement une excuse pour se livrer au pillage. Les groupes terroristes antifas mandatés par George Soros ont joué un rôle majeur pour exiter la foule et essayer de déclancher une guerre civile, ce qui ferait bien sûr le bonheur des démocrates qui ne savent plus à quel saint se livrer pour empêcher Trump d'être élu.


    Preliminary findings from a Tuesday autopsy conducted by the Hennepin County Medical Examiner found “no physical findings that support a diagnosis of traumatic asphyxiation or strangulation,” according to the criminal complaint filed Friday against former officer Derek Michael Chauvin.


    “Mr. Floyd had underlying health conditions including coronary artery disease and hypertensive heart disease,” said the complaint from the Hennepin County Attorney. “The combined effects of Mr. Floyd being restrained by police, his underlying health conditions and any potential intoxicants in his system likely contributed to his death.”


    https://www.washingtontimes.com/news/2020/may/29/george-floyd-died-police-restraint-combined-health/


    • Guillaume Parent Répondre

      2 juin 2020

      Peut-être que les émeutes ou les tensions latentes aux États-Unis ne sont pas causées par le racisme, mais il est clair que dans l’inconscient collectif américain, c’est toujours la cause qu’on trouve à beaucoup de problèmes. La preuve avec le cas Chauvin-Floyd, personne n’a attendu quelconque progression dans l’enquête pour sauter tout de suite à la conclusion que racial comme crime. Ce genre de raccourci intellectuel n’est possible que dans des sociétés multiculturelles, la preuve étant que beaucoup de pays ayant des problèmes avec la police beaucoup plus grave que ceux des ÉU, n’occasionne même pas ce genre de réaction du public.