Comme la loi 21, la loi 96, et 9 autres exemples

Accentuons la spécificité québécoise par des lois différentes du Canada pour s’en démarquer

Recourons à la clause dérogatoire par défaut sur toutes les lois adoptées

Ab1b7052c600189c11c25ea6350b46ea

Tribune libre

Il importe d'accentuer l'écart entre les Québécois et les Canadiens, et quoi de mieux pour ce faire que par le biais de lois qui confirment notre spécificité, notre unicité?


Québec exigera un test des valeurs dès 2020 - La Presse+

Le caractère distinct du Québec est précieux et riche en contenu; c'est ce trait commun qui nous soude, c'est notre rempart contre la multiculturisation dévastatrice de l'identité collective, c'est notre riposte à la propagande diversitaire destructrice de l'homogénéité démographique historique qui nous caractérise si bien et qui fait de nous un peuple clairement identifiable.


Immigration-Québec (@MIFI_QC) / X

C'est pourquoi il est tout à notre avantage de se démarquer le plus possible du reste du Canada: pour établir clairement nos différences irréconciliables, et précipiter l'inévitable mais salutaire séparation.


Radio-Canada Info on X: "[ #RDIMordus ] Immigration : Québec présente ses  nouvelles projections, va de l'avant avec un test des valeurs et se dit  confiant de s'entendre avec le fédéral pour

Par conséquent, ce serait une excellente stratégie de promulguer le plus grand nombre possible de lois québécoises qui reflètent nos valeurs, nos priorités, nos objectifs, nos aspirations, mais qui ne correspondent pas à la vision canadienne, et ce, dans une optique d'éloignement idéologique. Le Canada est une entrave constante à notre mode de vie, un empêcheur de tourner en rond, un dénigreur infatiguable de ce que nous sommes et voulons accomplir.


Attestation d'apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs  Québécoises - Québec - Immigrer.com

Les députés nationalistes peu importe le parti ont tout intérêt à multiplier les propositions de projets de lois qui se distinguent ou s'opposent aux lois canadiennes. Et pour les faire accepter, il suffira de prendre la précaution d'avoir toujours recours par défaut à la clause dérogatoire dans le but de les protéger des attaques extérieures.




Quelques exemples parmi tant d'autres de lois personnalisées à faire adopter pour se démarquer clairement du reste du Canada:




1- pourquoi pas une loi rejettant toutes les formes de multiculturalisme et de communautarisme créant des enclaves d'étrangers qui ne s'assimilent pas et qui nous fragmentent?

2- une loi interdisant dans tout l'espace public le port du voile islamique et de la robe abaya avilissants pour la condition de la femme. Au Québec, nous n'acceptons pas que la femme s'infériorise devant le mâle dominant, de plein gré ou non. La France a fait des avancées notables en ce sens, pourquoi pas nous?

3- une loi interdisant expressément les mariages arrangés si courants chez les multiethniques, souvent de fillettes mineures à des hommes qu'elles n'ont jamais vu

4- une loi interdisant la cruauté animale habilement déguisée sous le couvert d'un rite religieux halal ou kasher, mais étant en fait un supplice d'abattage sanglant et de la torture aussi atroce qu'inacceptable

5- un règlement préventif interdisant les rassemblements de plus de 5 multiethniques à l'allure louche dans les parcs jugés dangereux (drogue, prostitution, vol, intimidation) au nom de la sécurité publique

6- une loi faisant en sorte que la simple appartenance à un gang de rue ou au crime organisé devient passible de prison à vie automatique sans réduction de peine possible

7- une loi sur la représentation conforme à la réalité dans la publicité qui stipule qu'on ne doit montrer que la majorité en tant que modèle et idéal à imiter, et non tout un fatras de minorités, généralement étrangères et non-nées au pays

8- un système de prêts et bourses étudiants qui ne s'applique qu'aux établissements francophones. On ne paie pas pour angliciser les jeunes.

9- ceux qui terminent leurs études et déguerpissent pour aller travailler ailleurs doivent rembourser l'intégralité des frais scolaires de la maternelle jusqu'au diplôme


Les fondations de notre régime d'immigration - La Presse+


Nous avons déjà bon nombre de lois et règlements qui se démarquent du reste du Canada. Il suffit d'en augmenter le nombre volontairement dans un but de démarcation accrue. On n'a qu'à penser aux lois 21 et 96. Mais il y a plein d'autres différences comme l'âge légal de voter, de consommer de l'alcool, ou de se marier. Accentuons ces divergences, et soyons-en fiers.


2009 - La Fête nationale du Québec

Plus il sera apparent que le Québec ressemble de moins en moins au reste du Canada, plus les Québécois constateront qu'ils seront beaucoup mieux dans le pays du Québec plus à leur image. De là l'avantage à prendre nos distances avec le Canada par tous les moyens.


Indépendance du Québec

De plus, cela enverra un signal fort aux anglos et allos du Québec qui croient pouvoir se permettre de vivre à part dans leur monde anglo et allo, sans la moindre intention de s'intégrer. Qu'ils s'y sentent de plus en plus mal à l'aise et s'en aillent rejoindre leurs semblables dans le ROC.


Bonne fête Saint-Jean Baptiste! Vive le Québec, Vive le Canada. Cheers à  nous tous! #stjean #stjeanbaptiste | Limited time, Hanukkah wreath, Hanukkah

Cette procédure d'adopter systématiquement des lois différentes et personnalisées à notre type de société sera un accélérateur vers l'indépendance. Il deviendra évident aux yeux de tous les Québécois que le Canada ne fait que nuire à notre émancipation et notre évolution dans le sens que nous voulons bien lui donner et que leurs lois et façons de faire ne nous conviennent plus et nous rebuttent.


Indépendance du Québec

Ainsi, il deviendra de plus en plus clair que seul un Québec souverain saura répondre à tous nos besoins et aspirations.



Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie834 articles

  • 1 439 200

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 830 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 14 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



6 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    16 avril 2024

    Ajoutons un autre élément qui nous différencie positivement du Canada anglais:


    14- L'abolition du serment au roi est maintenant chose faite au Québec. Il était temps.


    Le serment au roi n'est plus obligatoire à l'Assemblée nationale |  Radio-Canada


    En revanche, le gouvernement fédéral à Ottawa vient de voter contre l'abolition de ce serment, ce qui nous éloigne encore plus du mode de fonctionnement du Canada, et de la différence fondamentale d'allégeance envers le roi qui caractérise le peuple canadien, et celle des Québécois qui ne s'en formalisent plus du tout.


    Le libéral qui voulait abolir le serment obligatoire au roi | JDM


    Ci-dessus: à Ottawa, c'est le député acadien René Arseneault qui a proposé cette abolition.


    Le Canada reste fondamentalement monarchique, mais pas le Québec. Nous ne considérons pas comme des sujets britanniques.


    Le serment au roi n'est plus obligatoire à l'Assemblée nationale |  Radio-Canada


    Les 2 solitudes se séparent de plus en plus, jusqu'à la séparation finale salutaire.


    Source: Les élus fédéraux devront continuer de prêter serment au roi


  • Réjean Labrie Répondre

    12 avril 2024

    Le premier ministre français, Gabriel Attal, a profité de sa visite à Québec dans la capitale nationale pour seconder la position du Québec dans la défense du principe de laïcité qui nous est cher. Ce principe est un marqueur de notre spécificité, qui nous démarque du reste du Canada qui nous est hostile.


    Legault et Attal signent une déclaration commune pour renforcer le français  | Radio-Canada


    C'est un allié de taille face aux contre-manigances du fédéral et de la Commission scolaire anglaise de Montréal qui en est rendue à 1 million de dollars de frais d'avocats pour défendre sa position indéfendable face à la volonté de la majorité québécoise. Rappelons que ce sont des frais publics excessifs payés par nous les contribuables. Notre propre argent sert à nous tirer dans le dos!


    Le réseau des écoles anglaises doit être francisé, démantelé et fusionné au réseau français.


    À lire: 


    Franciser les 3 universités anglophones du Québec: une nécessité


    12 MESURES PRÊTES À APPLIQUER


    Visite du PM français: Gabriel Attal pour la laïcité, Legault veut  gouverner pour que «le Québec reste le Québec» | JDM


    Je cite M. Attal:


    «Il y a dans le monde des pays ou des territoires ou des nations qui ont adopté ce modèle et je considère que ma responsabilité quand je me déplace à l’international dans l’un de ces pays, c’est de rappeler à ces nations qu’elles ne sont pas seules et que ce modèle, il est défendu ailleurs."


    Le premier ministre français a notamment affirmé que «face à ceux qui font mine de ne pas comprendre ce qu’est la laïcité, qui voudraient la détourner, faire croire qu’elle est une forme de discrimination, nous répondons que la laïcité est la condition de la liberté, de l’égalité, de la fraternité».


    (fin de la citation)


    Source: Le premier ministre français Gabriel Attal appuie notre conception de la laïcité


    Le Québec «n'est pas seul» pour défendre la laïcité, insiste Attal


    M. Attal précise sa vision:


    Le Québec «n’est pas seul» dans sa bataille pour la laïcité. La France appuie le gouvernement Legault dans la défense de cette «valeur commune» , a assuré le premier ministre Gabriel Attal, posant la laïcité comme une «condition de la liberté».


    Source: La France appuie la laïcité québécoise


    Laïcité | Un « soutien » au Québec, mais pas de l'ingérence, dit Attal | La  Presse


    Rappelons que la loi 21 sur la laïcité continue de diviser au Québec. Plus tôt cette semaine, la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) a décidé de porter la décision de la Cour d'appel du Québec concernant cette loi devant la Cour suprême, arguant qu’elle est discriminatoire. Le gouvernement fédéral a déjà indiqué qu’il participerait à une éventuelle contestation judiciaire de la loi 21 devant le plus haut tribunal du pays.


    Comme on le voit, ces 2 instances sont de mauvaise foi et anti-Nous. Il faut les combattre jusqu'à la victoire totale de nos convictions qui n'ont pas à se plier aux leurs.


  • Réjean Labrie Répondre

    9 avril 2024

    Ajoutons un autre élément qui nous différencie positivement du Canada et des autres pays:


    13- Le Québec pourrait se démarquer du reste du Canada d'une autre façon encore en rejetant officiellement le condamnable programme d'embauche Équité, diversité, inclusion (ÉDI) qui s'applique dans plusieurs municipalités, établissements d'enseignement, universités et autres employeurs institutionnels et même privés.




    Le chroniqueur Richard Martineau expliquait récemment avec sa verve habituelle le non-sens total et l'effet négatif de ce programme anti-Blancs d'inspiration typiquement woke, qui crée beaucoup de ressentiment parmi le personnel, du fait que les postes ne sont plus attribués aux plus qualifiés, mais aux plus racisés, devenant ainsi un vecteur de médiocrité, exactement à l'opposé de l'émulation de l'excellence. Il notait judicieusement que plusieurs pays sont en train de se réveiller pour éliminer enfin L'ÉDI et ses méfaits.


    Source: La fin de L'ÉDI enfin en vue?




    Le gouvernement québécois pourrait prendre position et interdire son application partout au Québec, faisant ainsi un pied-de-nez à Ottawa et à ses manigances diversitaires anti-Nous visant ultimement à nous noyer dans le nombre.




    De plus, tous les emplois qui ont déjà été accordés selon ces principes idéologiques tordus seront révoqués pour être accordés à nouveau au plus méritant, au plus compétent, au plus qualifié, au plus expérimenté, comme cela devrait être la norme.


    À lire:  Équité, diversité, inclusion: des mots utilisés de façon trompeuse et abusive


    Aux États-Unis, l'opposition à l'ÉDI va bon train. Le magazine d'affaires Forbes en fait état ici.


  • Réjean Labrie Répondre

    3 avril 2024

    Ajoutons un autre élément qui nous différencie positivement du Canada et des autres pays:


    12- La passation d'un test des valeurs québécoises pour les immigrants, une nécessité qui ne semble pas faire partie des préoccupations du gouvernement canadien. Au Québec, nous avons à coeur de préserver ce en quoi nous croyons. Et nous avons raison de vouloir nous démarquer du reste du Canada de cette façon.


    Référence: Obtenir une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises


    alex boissonneault on X: "Attestation d'apprentissage des valeurs  démocratiques et québécoises : en ligne, 20 questions, 5 volets dont  l'égalité homme-femme et la laïcité. Peut être échoué 3 fois, le candidat  peut


  • Réjean Labrie Répondre

    14 mars 2024

    Ajoutons un nouvel élément qui nous différencie positivement du Canada et des autres pays:


    11- Le projet du gouvernement québécois de criminaliser le contrôle coercitif dans le but de protéger les femmes


    Le gouvernement du Québec presse Ottawa de criminaliser le contrôle coercitif afin de mieux protéger les femmes victimes de violence conjugale.


    La demande faite à Ottawa est signée par le ministre québécois de la Justice, Simon Jolin-Barrette, et la ministre responsable de la Condition féminine, Martine Biron.


    Ils y expliquent que le Québec a entrepris un « changement de culture majeur » en faveur des femmes, notamment avec la création des tribunaux spécialisés en matière de violence sexuelle et de violence conjugale — une première dans le monde, disent-ils — et avec la formation de ceux qui interviennent dans le système judiciaire sur ce que ces femmes subissent au quotidien ainsi que les différentes manifestations de la violence, qui est loin d’être limitée aux coups.


    Par la création de ces tribunaux spécialisés, le Québec se démarque à nouveau du reste du Canada et même du monde. Soyons-en fiers!


    Le « contrôle coercitif » désigne ainsi tout ce qui est utilisé pour violenter, humilier et manipuler une personne. C’est une prise de contrôle « insidieuse et progressive » qui n’a pas nécessairement besoin de violence physique pour s’exercer et qui a pour but de maintenir une domination sur la victime, résume sur son site Web le Regroupement des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale. Parfois, l’auteur de cette forme de « terrorisme intime » l’exerce en contrôlant les finances, en menaçant la victime de lui enlever les enfants, en surveillant ses allées et venues, ou encore en exigeant qu’elle signale où elle se trouve à heures fixes en envoyant des textos et parfois même des photos pour le prouver.


    Source: Criminaliser le contrôle coercitif des femmes


    Tout ce qui démontre que le Québec veut faire les choses différemment des autres est un pas de plus vers l'émancipation libératrice du carcan fédéral oppresseur.


    Signification du drapeau québécois | Visiter Québec


  • Réjean Labrie Répondre

    13 mars 2024

    Ajoutons un nouvel élément qui nous différencie positivement du Canada et des autres pays:


    10- L'aide médicale à mourir



    Nous avons déjà bon nombre de lois et règlements qui se démarquent du reste du Canada. Il suffit d'en augmenter le nombre volontairement dans un but de démarcation accrue. On n'a qu'à penser aux lois 21 et 96. Mais il y a plein d'autres différences comme l'âge légal de voter, de consommer de l'alcool, ou de se marier. Accentuons ces divergences, et soyons-en fiers.



    Le Québec se différencie également en ce qui a trait à l'application pratique de l'aide médicale à mourir, par rapport au reste du Canada, et même en comparaison avec les autres pays.


    Voici ce que les spécialistes nous expliquent: Le recours à l’aide médicale à mourir au Québec


    Nous, Québécois, devenons de plus en plus uniques au monde.


    Faisons les choses comme bon nous semble, à notre manière, sans chercher à imiter qui que ce soit, sans se laisser empêcher par quiconque.


    Faisons un pays entièrement à l'image de la nation québécoise. Pour qu'il soit le pays des nôtres, pas celui des autres.


    Le Mouvement national des Québécoises et Québécois invite la population à  célébrer le fleurdelisé - L'Express