Jean Charest vaut-il une grève de la faim ?

Il finira bien par y avoir des élections. Vous ferez campagne contre le PLQ si ça vous chante.

Pablo Lugo Herrera - une grève de la faim pour forcer JJC à nettoyer ses écuries


La réponse est non, évidemment. Malheureusement un citoyen québécois d’origine colombienne, Pablo Lugo Herrera, annonce au journal L’action, de Joliette, qu’il compte cesser de se nourrir à compter de ce mercredi si le premier ministre n’annonce pas 1) une commission d’enquête sur la construction et 2) un moratoire sur le gaz de schiste.

Il poursuivra son jeûne écrit-il dans une lettre adressée à M. Charest vendredi matin via sa députée péquiste Véronique Hivon, «jusqu’à ce que vous acceptiez la volonté de la population ou je succombe à mon sacrifice». Il pense pouvoir tenir trois mois. C’est long.M. Lugo Herrera est père de quatre enfants. De grâce, cher néo-Québécois, l’entêtement politique de Jean Charest ne vaut pas que vous fassiez subir à vos quatre enfants l’angoisse de vous voir déclencher une grève de la faim, dut-elle ne durer que deux jours. Il finira bien par y avoir des élections. Vous ferez campagne contre le PLQ si ça vous chante.
En attendant, mangez à votre faim et prenez des forces.
(Merci à l’alertinternaute Pierre C. pour ce signalement.)

Squared

Jean-François Lisée297 articles

  • 180 143

Ministre des relations internationales, de la francophonie et du commerce extérieur.

Il fut pendant 5 ans conseiller des premiers ministres québécois Jacques Parizeau et Lucien Bouchard et un des architectes de la stratégie référendaire qui mena le Québec à moins de 1% de la souveraineté en 1995. Il a écrit plusieurs livres sur la politique québécoise, dont Le Tricheur, sur Robert Bourassa et Dans l’œil de l’aigle, sur la politique américaine face au mouvement indépendantiste, qui lui valut la plus haute distinction littéraire canadienne. En 2000, il publiait Sortie de secours – comment échapper au déclin du Québec qui provoqua un important débat sur la situation et l’avenir politique du Québec. Pendant près de 20 ans il fut journaliste, correspondant à Paris et à Washington pour des médias québécois et français.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé