De faux-réfugiés par centaines de milliers qui siphonnent l'aide sociale

Les milliers de pseudo-demandeurs d'asile coûtent un demi-milliard par an aux Québécois

Des bandes de profiteurs escroqueurs qui méritent d'être renvoyés

Tribune libre

L’afflux incontrôlé de centaines de milliers de demandeurs d’asile fait gonfler exagérément le nombre de prestataires de l’assistance sociale, selon les calculs du gouvernement Legault. Faut-il rappeler que ce sont de parfaits étrangers à qui nous devons rien.


29dd5b8a280e6b8b6f605a99f57f6b7b.png (565×380)




Pourquoi devrions-nous soudainement nous mettre à subvenir à leurs besoins? Ils sont des milliards sur la Terre à vivre dans la misère et à "rêver d'une vie meilleure" comme ils le disent tous, ou comme si on leur en était redevable. L'Occident n'est pas responsable du sort du reste de la planète. Les tiers-mondistes doivent avoir la dignité humaine de se sortir du pétrin par eux-mêmes, sans dépendre des autres.


Pat Laliberté - La Tribune du peuple on X: "UN CADEAU DE JUSTIN À DÉPOSER  DANS LE TROU DE LEGAULT Le Québec a dû fournir des services d'une valeur de  plus d'un

Depuis l’an dernier, le nombre d’adultes bénéficiant d’une aide de dernier recours (généreux chèque d'aide sociale) a augmenté de 3,3%, démontre un document interne du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Mais selon les plus récents chiffres du gouvernement, cette hausse est entièrement attribuable à l’arrivée massive des migrants. Quelle bande de profiteurs éhontés!


0d3d63dc4d433c45b142d340a6b213e2.png (840×1040)

«En fait, le nombre d’adultes dénombré en excluant les demandeurs d’asile est de 232 021 en mars 2024 comparativement à 235 679 en mars 2023, soit une baisse de 1,6% ou 3658. Une diminution de la clientèle de l’assistance sociale aurait été observée, n’eût été l’arrivée massive des demandeurs d’asile», précise le document.

Au 31 mars, ils représentaient 18% des adultes prestataires du programme d’assistance sociale, en hausse par rapport à l’an dernier.

Quel scandale: 1 prestataire d'aide sociale sur 5 est un profiteur étranger sans statut qui vient ici pour se faire entretenir.


Les demandeurs d'asile sont trop nombreux au Québec, maintient la ministre  Christine Fréchette | Le Devoir

Une donnée pourtant cruciale demeure secrète: combien de prestataires d'aide sociale au total ne sont pas nés ici? Beaucoup, beaucoup plus qu'on ne le pense. Ils siphonnent des ressources conçues pour les nôtres.

Les sommes dépensées par le gouvernement suivent la même cadence. En un an, les prestations mensuelles «aux ménages avec la présence d’au moins un demandeur d’asile» sont passées de 29,3 millions $ à 41,4 millions $, précise le tableau de bord. Ils savent comment se faire entretenir et connaissent toutes les entourloupes pour y arriver.



Ci-dessus: la population du Québec en a assez de subir cette arnaque frauduleuse. Que le gouvernement agisse enfin!




À ce rythme, Québec allongera près d’un demi-milliard de dollars par an en aide de dernier recours (comprenez le gros chèque de BS) aux migrants non désirés entrés illégalement et à qui nous ne devons strictement rien. Ils nous appauvrissent par leur présence et leur surnombre.




On apprend également que c’est la voie aérienne qui a gagné en popularité depuis l’an dernier. Désormais, les migrants arrivent par avion.


b21f5370443b304b88c80d8e76eef9bb.png (840×1040)




ÉVOLUTION DE LA CLIENTÈLE DES PROGRAMMES D’ASSISTANCE SOCIALE

MARS 2023

Nombre de prestataires adultes: 274 505

Nombre de prestataires adultes demandeurs d’asile: 38 826

MARS 2024

Nombre de prestataires adultes: 283 450

Nombre de prestataires adultes demandeurs d’asile: 51 429

PRESTATIONS VERSÉES AUX MÉNAGES AVEC LA PRÉSENCE D’AU MOINS UN DEMANDEUR D’ASILE

Mars 2023: 29,3 M$

Mars 2024: 41,4 M$            x 12  =  497 millions par année  =  1 demi-milliard de dollars envolés en fumée pour des étrangers


Source: Document interne du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale


Source: L’afflux de demandeurs d’asile fait gonfler le nombre de prestataires de l’assistance sociale, selon le gouvernement Legault.


CDN media

Pension de réfugié + prestation d'aide sociale = le gros lot!

Tous ces pseudo-demandeurs d'asile fraudeurs se graissent la patte dès leur descente d'avion en exigeant les chèques d'aide sociale, le moyen de transport maintenant utilisé. Faut croire qu'ils ne sont pas si pauvres et démunis que ça pour se payer le billet d'avion...


4bd5a3f5272830c8b0af36d4792a542d.png (840×1098)

Ces indésirables sont pour la plupart sans diplôme, sans instruction, ne parlent pas français, ne seront jamais capables de l'apprendre, peuvent être de nature violente ou avoir commis des crimes et avoir un casier judiciaire chargé. Ce sont eux qui se présentent à nos frontières infectés de maladies contagieuses qui avaient disparu mais qu'ils répandent ici.



Ci-dessus: les pays les plus arriérés humainement et socialement et sur le plan de la violence nous inondent




Savez-vous quelle somme touche un demandeur d'asile au Canada ?

Il est ahurissant de savoir que le gouvernement fédéral alloue une pension mensuelle de 1 890 $ à un réfugié, et chacun peut recevoir un montant additionnel de 580 $ en assistance sociale, pour un total de 2 470 $, soit 29 640 $ par année! Beaucoup plus que ce que gagnent bien de nos travailleurs à l'année! Scandale!

Source: Coût d'un pseudo-demandeur d'asile illégal



Ci-dessus: les  étrangers en surnombre responsables directs de la crise du logement dont nous faisons les frais



Ci-dessus: les pseudo-demandeurs d'asile frauduleux taxent outrageusement notre système de santé



Demandeurs d'asile: Québec évoque une «crise humanitaire» | JDQ


Ci-dessus: nos écoles débordent à cause du surplus d'étrangers non désirés




Ci-dessus: les étrangers engorgent le réseau de garderies et privent nos propres enfants de ce service




Coût du traitement des demandes

Et ce qui n'est pas pour aider, c'est le temps de traitement des demandes, qui peut aller d’un an et demi à six ans, influence le coût total qui incombe au gouvernement fédéral. Les coûts totaux liés à chaque demandeur d’asile, qui arrive au Canada avec une autorisation de voyage électronique (AVE), peuvent ainsi varier entre 9055 $ et 40 841 $.

Depuis la pleine réouverture des frontières canadiennes à l’automne 2021, près de 250 000 personnes ont tenté d’obtenir frauduleusement le statut de réfugié, dont 144 860 l’an passé. Un record.




Coût moyen d'un demandeur d'asile: pharamineux et ruineux!

Le coût total lié au traitement des demandes d’asile de personnes arrivées au Canada avec une AVE avant le 1er janvier 2024 s’élève à un montant de 455 millions de dollars, soit près d'un demi-milliard de dollars.


FSfRKvVWQAAC9hQ.jpg:large (828×1411)

Le gouvernement de François Legault estime par ailleurs que plusieurs de ses services publics sont au bord du point de rupture et réclame désormais plus d’un milliard de dollars à Ottawa pour l’accueil des demandeurs d’asile depuis 2021.

Source: Coût du traitement des demandes



Hausse fulgurante du nombre de demandeurs d'asile mexicains au Canada | JDM

Exiger le remboursement des frais encourus

Tous les migrants non refusés devraient être tenus de rembourser la totalité des frais encourus, prélevés à même leur salaire.


Année record de demandes d'asile au Québec malgré la fermeture du chemin  Roxham | JDM

Tous ces milliards de dollars gaspillés en pure perte pour des étrangers profiteurs non désirés qui se font passer pour ce qu'ils ne sont pas nous ruinent et nous appauvrissent. C'est de l'escroquerie pure et simple. Cela doit cesser.


Recrudescence des demandeurs d'asile à Montréal | JDQ

Il faut se retirer de cette entente-passoire internationale des demandeurs d'asile, cette arnaque à grand échelle, bloquer tous les accès à nos frontières, et renvoyer tous ces abuseurs du système malhonnêtes et escroqueurs, qui seraient tous refusés par les voies normales, incluant tous ceux déjà entrés au pays.


Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie850 articles

  • 1 465 831

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 850 articles publiés en ligne ont été lus un million 465 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    16 juin 2024

    François Legault remet en question l'utilité du Bloc québécois à Ottawa |  Noovo Info


    Le premier ministre du Québec François Legault a récemment affirmé sans ambages au micro de Paul Arcand que l’immigration massive déstabilisait la société québécoise.


    François Legault n'a fait que rappeler le simple bon sens: l’immigration exerce une pression démesurée sur l’école, sur l’hôpital, sur les services sociaux, sur le marché du logement.


    J'ai été l'un des premiers il y a 2 ans à dénoncer la pression sur les listes d'attente dans les hôpitaux et les soins retardés pour les nôtres, avant que l'opinion publique ne s'en rende compte.


    À lire: Immigrés récents: voleurs de logements et de soins médicaux?


    et: TOUT DÉBORDE: LOGEMENTS, HÔPITAUX, AIDE SOCIALE, ÉCOLES, Garderies, INSÉCURITÉ


    François Legault brandit la menace d'un référendum sur l'immigration |  Radio-Canada


    Le premier ministre Legault avait aussi raison de dire que cette immigration incontrôlée n’était pas sans lien avec l’insécurité grandissante qui monte à Montréal, notamment quand il est question des «demandeurs d’asile». Tout le monde le sait, d’ailleurs.


    Mais la plupart des médias biaisés cherchent toujours à en atténuer les conséquences néfastes pourtant si évidentes. Si  Montréal se détériore si rapidement, c'est à cause de la présence grandissante du tiers-monde sous-civilisé qui l'ensauvage.


    Les surplus actuels doivent être élagués sans délai, en les envoyant dans d'autres provinces ou, encore mieux, en les renvoyant chez eux.


    Source: Immigration: le courage de François Legault


  • Réjean Labrie Répondre

    15 juin 2024

    En plus de toutes ces centaines de millions de dollars dilapidés en pure perte, ces immigrants non désirés et très illégaux reçoivent en plus de l'argent pour suivre des cours de français, alors que cela devrait être obligatoire et non rémunéré il va sans dire.


    l'allocation est de 230 $ par semaine pour la participation aux cours de français.


    Source: Aide financière pour les cours de français à temps complet pour les personnes immigrantes




    Et c'est sans parler que ces gens surpeupleurs arrivent avec une trollée d'enfants, ce qui leur permet de réclamer plusieurs centaines de dollars de plus sur leur chèque d'aide sociale mensuel, pour chaque enfant! Et j'en sais quelque chose, j'ai travaillé à l'aide sociale. J'en ai vu passé des vertes et des pas mûres venant de tous ces abuseurs du système.



    3 enfants à charge ou plus, la somme maximale est de 2 087 $, augmentée de 280 $ pour chaque enfant à charge supplémentaire.


    Source: Calcul de l'aide sociale


    Pour toutes ces bandes d'immigrants profiteurs, le Québec est la vache à lait qu'on leur avait promise.


  • Réjean Labrie Répondre

    14 juin 2024


    Quebec alone will determine immigration levels, Premier Legault says |  Montreal Gazette

    Le premier ministre québécois François Legault ne mâche pas ses mots et a trouvé le courage d'affirmer tout haut ce que la grande majorité des Québécois savait déjà.


     

    Il affirme sans détour lors de sa rencontre avec Justin Trudeau le 10 juin sur l'enjeu de l'immigration incontrôlée:


    Une «situation d’urgence»: "les immigrants temporaires sont responsables à 100% de la crise du logement".




    Les immigrants temporaires sont entièrement responsables de la crise du logement qui sévit au Québec, affirme François Legault. Devant cette «situation d’urgence», il demande à Justin Trudeau de réduire leur nombre de moitié, sans quoi les Québécois seront privés de services. 


    «Le gouvernement fédéral doit comprendre que c'est urgent de réduire le nombre d'immigrants temporaires au Québec, si on veut que les Québécois puissent se loger, que nos enfants aient accès à des enseignants qualifiés, pour que nos malades soient soignés et pour que le déclin français soit inversé», a lancé le premier ministre du Québec lundi, au sortir d’une rencontre au sommet avec son homologue fédéral.




    François Legault estime que «100%» du manque de logements vient directement de l’augmentation du nombre de nouveaux arrivants ayant un statut temporaire, incluant les demandeurs d’asile.

     

    Le premier ministre calcule qu’ils sont aussi responsables du tiers des problèmes de pénurie de main-d’œuvre en santé, mais aussi dans le réseau scolaire (j'ajouterais le réseau des garderies).



     



    «La moitié du manque d'enseignants qualifiés au Québec vient de la présence des immigrants temporaires», a insisté le premier ministre après son tête-à-tête avec Justin Trudeau au Château Frontenac, à Québec.


    C’est pourquoi il demande au premier ministre canadien de réduire de moitié leur nombre sans attendre. Actuellement, Québec évalue qu'ils sont plus de 560 000 sur le territoire québécois.


     

    (fin de la citation)

     

    Source: https://www.journaldequebec.com/2024/06/10/demandeurs-dasile---ottawa-versera-750-m-a-quebec


    Immigration: une autre défaite pour François Legault | JDM


    Voici d'autres déclarations du premier ministre Legault allant dans le même sens:


    Selon le premier ministre François Legault, 100 % des problèmes actuels de logement au Québec viennent des immigrants temporaires, pour la plupart des demandeurs du statut de réfugié.


    Et il rajoute : 50 % des problèmes de prestation de services en éducation viennent aussi des demandeurs du statut de réfugié et le tiers des difficultés dans le réseau de la santé viendraient de la présence de 560 000 résidents non permanents actuellement au Québec.



    Source: Immigrants temporaires en surnombre au Québec

     

    Le premier ministre Legault ne saurait être plus clair et explicite. Bravo! Il est normal qu'un premier ministre reflète ce que la population pense et voit par elle-même.

     

    Et ce n'est pas la première fois qu'il fait ces affirmations basées sur les faits concrets. Pour qu'il le répète chaque fois que l'occasion se présente, il faut vraiment que la situation se soit détériorée pour atteindre le point de rupture.

     

    Il importe de jeter le blâme sur les immigrants qui sont la cause directe et indéniable d'énormes problèmes de société, comme cela a été démontré amplement. C'est le seul moyen de combattre à la source tout le chaos social qui sévit actuellement et qu'ils provoquent par leur surnombre et leur incapacité à s'adapter et s'intégrer, et la cause directe de l'augmentation de la criminalité.

     

    Dans l'article cité, notre Justin Trudeau dépité nous supplie de ne pas dire: "Tout est la faute des immigrants". Eh bien, on va le contredire, le dire et le répéter: Tout est la faute des immigrants. Tout.

     

    Tous les surplus doivent être relocalisés hors du Québec ou renvoyés chez eux, surtout les catégories d'incompatibles et les indésirables nuiseurs.

     


                 Guide en 25 points à appliquer