Le conseil des ministres de Couillard

Une conspiration des Aliens!

Billet «heumouristique»

Tribune libre

Permettez-moi d'appliquer heumouristiquement la théorie des Anciens asstronautes (le deuxième S dans le mot n'est évidemment pas une faute!) à la composition du cabinet de l'ex-espion canadian Philippe Couillard devenu premier ministre du Québec.

Première observation scientifique: ce qui différencie le gouvernement Couillard de celui de Jean Charest, est d'abord une question de couleurs: les femmes dans l'entourage de Jean Charest étaient en majorité de cheveux noirs et bruns (du genre de Nathalie Normandeau) tandis que les femmes dans l'entourage de Philippe Couillard sont en majorité blondes (du genre de Lise Thériault, devenue la vice-première ministre du gouvernement Couillard).

Des études, analyses et enquêtes faites en France auprès des blondes démontrent clairement qu'elles sont deux fois plus nombreuses que les porteuses de cheveux noirs à adopter les valeurs de la « droite ».

D'autres signes encore plus inquiétants confirment hors de tout doute raisonnable la théorie des Anciens asstronautes à l'effet que Philippe Couillard serait un alien à la solde du gouvernement fédéral, et dont la mission est de faire du Québec un État bilingue (avec la complicité de cet autre alien qu'est Denis Coderre, maire de Montréal): alors que le français est la seule langue officielle du Québec, les ministres venus de la Rhodésie anglophone de Montréal ont prêté serment en français... et en anglais, de même que ceux issus des communautés allophones, toujours de Montréal.

Même le nouveau ministre de la Santé a prêté allégeance en français et en anglais. J'ajoute de suite que Gaétan Barrette est lui aussi un alien, et dangereux — tous les aliens opportunistes le sont. Quand on reçoit une prime de départ de 1 200 000 $ pour avoir bien servi les intérêts corporatistes des médecins spécialistes, favorables au démantèlement de notre système de santé, il faut se méfier d'avoir comme ministre de la Santé un homme dont l'imposant physique (je reste poli) nous dit tout le contraire de ce que devrait être la Santé.

Encore plus inquiétant le fait que M. Couillard ait nommé au
Ministère de l'Immigration (auquel on a ajouté les mots intégration et inclusivité) une Anglophone rhodésienne - une autre alien qui sera chargée, n'en doutons pas, de « bilinguiser » Montréal définitivement.

Autrement dit, je retiens les signes suivants: seuls les anglophones rhodésiens et les allophones pourront, dans un avenir rapproché, ne parler que leur langue... tandis que les Québécois français devront, eux, maîtriser la langue anglaise. La théorie des Anciens asstronautes est claire là-dessus: le bilinguisme est un état intermédiaire, ledit état conduisant inexorablement vers l'unilinguisme. Une fois que ce sera chose faite à Montréal, on s'occupera de la province, N'ayez aucun doute là-dessus: la conspiration des aliens n'est rien de moins que "la solution finale" en ce qui concerne notre langue.

Ajoutez à cela ce fameux trio économique dont les dieux hilares sont un économiste et un banquier. Attendez-vous à ce que l'optimisme du développement donne désormais toute sa mesure (résurrection du Plan Nord et de l'exploitation minière, gazière et pétrolière) au détriment de l'écologie. Pollution des esprits à prévoir au nom des gros bidous destinés à emplir les coffres de l’État, avec les conséquences qui vont venir avec: une qualité de vie se ratatinant comme vieille patate en fin d'hiver, ce dont profiteront les sociétés pharmaceutiques, elles aussi, toujours selon la théorie des Anciens asstronautes, faisant partie de la conspiration des aliens canadians. Est-ce un hasard si les trois ministres les plus influents dans le gouvernement Couillard sont des médecins - et chirurgien neurologique en plus dans le cas du premier ministre! Watchez vos neurones, chers Québécois francophones! Vous pourriez bien vous réveillez par un petit matin brunâtre avec un trou dans le crâne que les aliens rempliront de neuroleptiques!

Dernière constatation pour ce matin: tous les ministres du gouvernement Couillard sont droitiers. En tant que gaucher, je fais partie d'une minorité qui représente 8% de la population québécoise. Là aussi, méfiez-vous du conseil des ministres couillardesque : l'histoire nous démontre, toujours selon la théorie des Anciens asstronautes, que le droitiers finissent toujours malagauches. Un très, très et très mauvais présage… même pour l’heumourististe que je suis!

Featured 5237d98cba169e3be9ae4314536f8eca

Victor-Lévy Beaulieu84 articles

  • 80 644

Victor-Lévy Beaulieu participe de la démesure des personnages qui habitent son œuvre. Autant de livres que d'années vécues, souligne-t-il à la blague, comme pour atténuer l'espèce de vertige que l'on peut éprouver devant une œuvre aussi imposante et singulière. Une bonne trentaine de romans, une douzaine d'essais et autant de pièces de théâtre ; des adaptations pour la télévision





Laissez un commentaire



10 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    26 avril 2014

    Je n'ai aucune idée si j'ai la bonne approche mais j'ai confiance
    en VLB. Je viens d'écouter une émission sur les ondes de
    Radio-Can. J'ai écouté le ministre des finances Carlos Léitao du parti libéral. Cet homme est portugais. Il a un respect pour le Québec
    s'est certain et se qui m'a frappé encore plus s'est son respect pour
    l'ancien ministre des finances du Parti-Québécois Nicolas Marceau.
    Il ne l'a jamais dénigré. Il a même laissé entendre "OK" tu as faits
    une bonne job et nous on continue. S'est comme ça qu'on avance.

  • Archives de Vigile Répondre

    25 avril 2014

    Monsieur VLB,
    Quel plaisir pour moi de voir enfin l’auteur d’un texte sérieux (sous couvert d’humour ! ) utiliser le terme simple adéquat et juste
    d’ « ESPION » pour définir notre nouveau premier ministre. Comment expliquer que la masse de nos journalistes correspondants de toutes sortes et commentateurs n’aient jamais utilisés ce terme si juste pour définir une personne qui a travaillée au SCRS (voir ci-bas le rôle de cette agence canadian).
    Pour le Canda l’ennemi No 1 est le Québec et ses menaces de sécession; Russie, Afghanistan, Chine ou Corée du Nord ne sont que des vétilles par rapport à la menace que constitue le Québec aux yeux du Canada . Cette agence fut mise sur pied sous PET en pleine guerre contre les « séparatiss » dans les années 70, elle fut responsable de nombreux actes criminels envers le Québec ( quand la sécurité du pays est en jeux on ne regarde pas la morale des actions à poser).
    Hé bien, le Québec toujours innovateur, est probablement le premier pays de l’histoire à élire de façon démocratique et en toute connaissance de cause un espion qui a collaboré avec son principal ennemi. Je laisse au lecteur le soin de trouver le lien que l’on pourrait faire avec la France occupée.
    Bravo et merci M. Beaulieu d’avoir mentionné clairement pour la première fois depuis sa rentrée publique, les attaches de ce louche personnage.
    Rôle du SCRS*
    Le SCRS est à l’avant-plan de la sécurité nationale au Canada en employant certains des individus les plus intelligents et capables du pays. Le rôle du Service consiste à enquêter sur des menaces, à analyser de l’information et à produire des renseignements. Il rend ensuite compte de cela au gouvernement du Canada et conseille ce dernier à ce sujet, de façon à protéger le pays et ses citoyens. Les principales menaces comprennent le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive, l’espionnage, l’ingérence étrangère et le cyber-trafiquage touchant des infrastructures essentielles. Ses programmes sont donc proactifs et préventifs.
    * Texte intégral du site du « SCRS » du Canada
    Pierre Amesse

  • Archives de Vigile Répondre

    25 avril 2014

    Faute de mémoire je pensais qu'au moins nous avions encore une bonne vue mais non. Il est écrits en grosses lettres sur la murale du Grand Théâtre de Québec, notre cher capitale Nationale.
    " Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves ! C'est assez ! "
    Maintenant que nous avons plusieurs médecins dans le sacré gouvernement actuel. Il serait temps de retrouver la mémoire,
    faire traiter notre vue et surtout de ne pas oublier que nous les québécois avons supposément le cœur à la bonne place.
    Comme dirait le Doc il faut bouger, s'activer, s'est bon pour la
    circulation.

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    25 avril 2014

    appui à C. Lauzon: qu'advient-il du mantra de Couillard: "Combien de femmes vont perdre leur emploi à cause de la charte?"
    Maintenant, à cause de son régime d'austérité dans la fonction publique: Combien, vont perdre leur emploi, sans même avoir défié la loi sur les conditions d'embauche? Combien, M. Couilllard, avez-vous des études pour le justifer? Combien, M. Couillard, de citoyens civils, sans propagande ostentatoire? Combien??

  • Chrystian Lauzon Répondre

    25 avril 2014

    M. Beaulieu,
    Couillard n’envoie-t-il pas un message clair, en signe de Coran, à tous les musulmans de l’extrême droite radicale par son iniquité ministérielle envers les femmes?
    Voilà un message qu’aucun média d’information officiel et complice du pouvoir fédéralo-libéral ne peut traiter, et cet indécryptage du vrai montre bien la manipulation dont nous sommes l’objet.
    Je suis sûr que cette remâlisation politique a soulevé des réjouissances chez ces porteurs de jaquettes, de boudins et de turbans en tout genre, tous ces droitistes archaïques religieux pour qui la femme n’est à sa place que derrière son homme barbu, toujours prête à lui dérouler un tapis volant de magiques servilités .
    Comme vous le laisser entendre, l’avenir du PLQ sur ce plan est en arrière, rétrograde, la « blonde » représentant un modèle régressif pour le peuple québécois, et avec lui, le fameux précepte repris du « sois belle et tais-toi ma pitoune! Nous, les mecs, on s’occupe des vraies affaires d’assimilation galopante, parole de Couillards! »
    Merci encore à la députée Martine Ouellet, qui parmi les troupeaux de mufles zombies à anneau de muselage enchaîné à Sa Majesté la Reine, a su exprimer une différence, à n’en pas douter de nature audacieusement féminine, tout comme ce sont d’abord les Djemila Benhabib de ce monde qui font volte-face au pouvoir machiste musulmaniaco-arabe et saoudien.
    Votre allégorique allusion aux films Alien et Prometheus, d’une profondeur de sens horrifiante quand on pense que ces asstronautes transportent eux-mêmes un virus létal contaminant l’humain qui se fait alors destructeur « aliéné » de sa propre race.
    Ce qui m’amène au film Marylin, chef-d’œuvre sur tous les plans et à toutes les scènes, basé sur le journal de Colin Clark.
    Marlyn n’était donc pas une vraie blonde dans le sens que loin d’être à droite, elle fut notoirement et malheureusement très mal-à-droite. Elle fut non seulement gauchie par les milieux mâles, y compris médiatiques, mais carrément éliminée fort rapidement par une droite « Kennedyenne » qui joua la gauche-droite pour finir supprimée elle-même par une droite plus radicaliste. En ce sens je note aussi votre prédiction «…que les droitiers finissent toujours malagauches. »
    Je rêve parmi les films inspirants d’une libération des peuples, tel Cœur vaillant (Braveheart), Anonyme (Anonymous) et la merveilleuse et prenante télésérie John Adams, d’un réalisateur québécois illuminé qui réalisera le film sur l’indépendance du Québec telle que déjà advenue : voilà qui pourrait faire remonter le désir d’être nation souveraine au cœur du peuple québécois, redonner vie au sens enfoui d’une solidarité nationale obstruée par le conditionnement colonialiste, et réanimer nos rues d’un été radicalement et définitivement ensoleillé, réifiant notre Fête nationale en son temps et lieu d'un Nous représentatif, unique.
    Ne dit-on pas que très souvent la fiction rejoint la réalité?
    Vous nous sortez M. Beaulieu, respirer un air plus sain et frais en ce Printemps étable qui nous empestera durant 4 ans de flatulences bitumineuses doctorisées. Qui donc n’en mourra pas?

  • Archives de Vigile Répondre

    24 avril 2014

    Rencontre Harper-Couillard, entre espoirs et prudence
    Harper va rassurer Couillard.
    T'inquiète pas pour Arthur Porter, notre ambassade canadienne au Panama le traite aux petits soins mais continue de tout faire en son pouvoir pour le garder là où il est.
    http://blogues.radio-canada.ca/politique/2014/04/24/rencontre-harper-couillard/

  • Jean-Pierre Pfisterer Répondre

    24 avril 2014

    Jean-Pierre Pfisterer
    Vous nous réchauffayer le moral en ce printemps frisquet.
    Merci

  • Fernand Lachaine Répondre

    24 avril 2014

    Intelligemment correct, votre propos.
    Maintenant nous savons que nous allons avoir à faire (j'allais dire affaires) avec un parti politique déjà très affairé dans la corruption qui est le PLQ mais nous devrons avoir "affaires" avec les journalistes également corrompus. C'est vrai qu'ils ne sont pas tous corrompus ces journalistes mais en jetant un coup d’œil sur les dernières élections, nous pouvons se dire entre nous que la majorité sont aussi menteurs et corrompus que leurs maîtres-politiciens-menteurs au pouvoir.
    Comme les affaires sont les affaires, les Québécois-français auront à s'armer de vigilance car depuis le 7 dernier nous sommes dans une nouvelle partie (game).

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    24 avril 2014


    Eh... les plus visibles des blondes de Couillard, sont pourtant des résidus de Charest...
    La seule rhodésienne pure, à l'immigration, est aussi venue de Charest, et elle n'est pas blonde. Droitière? Vous le dites.
    Eh... coudonc... Poëti, c'tu une vraie blonde?

  • Marcel Bernier Répondre

    24 avril 2014

    Nous sommes en plein festival du homard, dans notre coin de pays, et le zygomatique se délasse allègrement tout en savourant votre prose.