On peut rêver!

Débat Aussant / Marois?

Il n’est pas surprenant que Jean-Martin Aussant soit boycotté par les médias au service de l’oligarchie, car pour eux, il est dangereux par sa clarté et sa simplicité comme René Lévesque à une autre époque.

Tribune libre

Combat à Finir : Aussant / Marois
Non non! … ne vous réjouissez pas trop, ce n’est pas pour demain. En fait ça n’arrivera jamais. Pourquoi? Jamais Pauline Marois ne va accepter un débat télévisé avec Jean-Martin Aussant, elle n’est pas de taille. Il l’aura ficelée en moins de deux. Marois c’est l’antithèse de Aussant. Autant Mme. Marois est floue et nage (pas dans la soupe comme je le disais dans un autre article) dans l’imprécision tentant de ménager la chèvre et le chou, Jean-Martin Aussant est, lui, clair et limpide. Son discours, sensé et intelligent, est simple à comprendre pour quiconque. C’est vraiment l’inverse de la bouillie pour les chats servie par le PQ Marois. Mais voilà, cette bouillie, c’est pour les chats, pas pour les Québécois doués d’intelligence.
Je reçois de certains fanatiques maroisiens chicaniers, des courriels d’insultes mais cela ne change rien au fait que Pauline Marois fait de la petite politique partisane à l’ancienne, du même style que Charest-la-matraque et que comme le mentionne une expression populaire, c’est ‘’changer quatre trente sous pour une piastre’’. D’ailleurs, les sondages, les uns après les autres, sont clairs à ce sujet. Ils sont à peu près à égalité dans les appréciations des Québécois, c’est tout de même inquiétant. La population ne l’aime pas, vraiment pas plus que le bandit qui nous dirige, englué de scandales. Réfléchissez! Le problème est que nous ne la sentons pas honnête, on se méfie.
Je ne vilipende pas Pauline Marois par plaisir mais je considère qu’elle est dangereuse pour le Québec et par son obstination et son orgueil, elle risque de mettre le Québec à genoux, de nouveau, devant ce morpion frisé qui a été parachuté ici par Ottawa et l’oligarchie pour lui servir d’exécutant des basses œuvres de dépossession. Tout le monde sait maintenant que Pauline est là pour elle-même, pour son égo monstrueux d’être la première femme première ministre de la province de Québec. Si il y avait une femme valable pour nous représenter, pourquoi pas! Elle refuse d’un revers de la main toute idée de coopération avec les autres partis indépendantistes. Facile à comprendre car elle n’est pas indépendantiste, elle n'est que vaguement chouverainiste, comme disait quelqu’un. Juste assez pour appâter les indécis. Son programme est flou à souhait. Tout et rien.
Il n’est pas surprenant que Jean-Martin Aussant soit boycotté par les médias au service de l’oligarchie, car pour eux, il est dangereux par sa clarté et sa simplicité comme René Lévesque à une autre époque. Son programme est clair. Il sait se faire comprendre par toute la population et s’il avait accès aux médias de masse, ce serait un balayage, une tornade blanche face aux CAQa, au PLQ et aux faux chouverainistes PQ. Mme. Marois pourrait aller se consoler dans son petit ‘’chalet’’ près du roi Paul premier.
Ceux qui pensent petit profit personnel avant ceux de la nation devraient être mis au ban et rapidement, c’est urgent!…. Mais ce n’est pas demain que les médias vont rapporter la VRAIE nouvelle et publier autre chose que le vomi des Richard Martineau et autres écrivassiers du Journal de Montréal et de La Presse. On sait que La Presse est un organe de désinformation de Paul Desmarais mais le Journal de Québec et de Montréal descendent encore plus bas, des textes carrément vicieux dignes des radios-poubelles financées par les fédés. Il n’y a plus d’éthique dans ces canards. Ils se vautrent carrément dans la merde. En ouvrant leurs pages, il se dégage un relent que je ne décrirai pas.
Ivan Parent

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 351 696

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Claude G. Thompson Répondre

    8 juin 2012

    @ Michel Laurence
    Cher Michel,
    ta question fait appel à trop de Machiavelisme et nous entraîne dans la sempiternelle pensée complotiste qui, quant à moi, participe de raccourcis qui ne mènent nulle part.
    Il est tout à fait clair que le programme proposé par J.M. Aussant est sans ambiguïté et se démarque par son contenu essentiellement porteur d’une démarche vers l’indépendance, purgée des toutes références à quelque gouvernance provincialiste et en rupture avec les louvoiements électoralistes des autres partis indépendantistes.
    Quelle meilleure preuve pour s’en convaincre que cette invitation que nous relaie Me Pierre Cloutier à participer au Centre de recherche et de documentation (le CRDOP) créé par O.N. qui fonctionnera principalement en ligne (dans le cyberespace) avec l’aide des militantes et militants qui exprimeront leur disponibilité pour travailler sur des dossiers de contenu, sur des idées nouvelles et inédites et qui répondront positivement au présent message d’O.N..
    Comme M. Parent, je n’ai aucune difficulté à m’imaginer combien un débat entre Mme Marois et M. Aussant nous rendrait évident l’indiscutable supériorité de ce dernier quant au contenu du discours et la transparence des intentions.
    Ce n’est certes par pour rien qu’on évite si soigneusement de lui laisser la place qu’il mériterait d’occuper dans nos médias d’information.
    Claude G. Thompson

  • Archives de Vigile Répondre

    8 juin 2012

    @Michel Laurence
    J’en serais surpris car le programme de l’Option Nationale est aux antipodes du PQ. Il est emballant par sa logique et sa faisabilité. Mais, tout est possible. Au PQ, Mme. Marois fait obstacle à toute réflexion, à toute ouverture d’esprit autre que sa pensée à elle. Dommage!
    Ivan Parent

  • Michel Laurence Répondre

    8 juin 2012

    Le 1er mai 2011, le Bloc québécois ne croyait jamais disparaître. Le 1er mai 2012, le Parti québécois est certain de ne pas disparaître.
    Une simple question : Et si Option Nationale n'avait été créée que pour empêcher les péquistes déçus de rejoindre Québec Solidaire ?