Il fut un temps...

Où sont passés Robert Barberis-Gervais et Pierre Cloutier?

Tribune libre

 


 


 


Il fut un temps pas si lointain où deux de nos valeureux « soldats », Robert Barberis-Gervais et Pierre Cloutier, nous avaient habitués à des débats épiques et mémorables sur la tribune libre de Vigile. Or, le dernier article de Robert Barberis-Gervais date du 31 juillet 2020, celui de Pierre Cloutier, du 23 novembre 2020.

En écrivant ce billet, mon intention n’est pas de vous tordre les bras pour que vous repreniez la plume mais plutôt de vous signifier que vos bonnes vieilles prises de bec me manquent d’autant plus qu’il était fréquent que vos billets atteignaient de très nombreux visiteurs.

En tout respect pour votre liberté de choix, je me permets quand même de vous lancer une invitation à écrire, à l’occasion, un billet « savoureux » comme vous seuls êtes capables de le faire.

Dans l’espoir de vous relire un jour...

Dernier article de Robert Barberis-Gervais sur Vigile

https://vigile.quebec/articles/je-denonce-l-ideologie-dominante-des-feministes-radicales-post-moi-aussi-qui

Dernier article de Pierre Cloutier sur Vigile

https://vigile.quebec/articles/a-l-approche-du-20e-anniversaire-de-l-affaire-michaud-plan-d-action


Henri Marineau, un nostalgique du bon temps, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1861 articles

  • 1 260 297

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Pierre Cloutier Répondre

    25 septembre 2022

    Voir ici: https://twitter.com/PierreC78269064


  • Pierre Cloutier Répondre

    25 septembre 2022

    Je suis très actif sur Twitter. Si vous voulez me suivre c'est ici: https://twitter.com/PierreC78269064