La population de plus en plus alarmée

20 conséquences négatives de la surimmigration au Québec

Les 2 paliers de gouvernement forcés d'abaisser leurs cibles d'immigration

7b70861ff72bf9bd585fb714cb884b3e

Tribune libre

Les conséquences négatives de la surimmigration au Québec sont multiples. La population québécoise en est de plus en plus consciente et affectée, et s'en alarme avec raison.

Ce n'est pas pour rien que les 2 paliers de gouvernement viennent de prendre de nouvelles mesures visant à mieux contenir les excès d'une immigration massive indiscriminée, en abaissant ou plafonnant leurs cibles des prochaines années.


9c0aec7d-8b60-4462-b114-38c11f280b36_sondage8fevDesktop.jpg (1402×1799)

Les pressions de la population commençaient à se faire sentir tant au Québec qu'au Canada. Pour qu'un ministre libéral de l'immigration canadienne, d'allégeance mondialiste, multiculturaliste et diversitaire, soit forcé de le reconnaître enfin, il faut vraiment que la situation ait dégénéré à un point critique qui n'est plus gérable.


ecd79cdfc49a3273860cae8289d44fb1.png (840×1040)

C'est ce même gouvernement fédéral aux mains du Parti libéral de Justin Trudeau qui s'était fixé un objectif de 100 millions de citoyens dépareillés le plus tôt possible. Quelle inconséquence navrante!

C'est là une douce victoire pour les nationalistes qui ont à coeur de défendre l'identité collective du peuple québécois. Il y a toujours bien des limites au processus organisé de décivilisation et de tiers-mondisation des pays occidentaux avancés comme le nôtre.


f5e009b8-f4fd-413f-83a2-3239219c6ed4_sondagedesktop2.jpg (1400×1428)

Voici sans plus tarder quelques-unes des conséquences si néfastes de la surimmigration qui nuisent au bon fonctionnement de notre société:

1.    Pénurie de logements abordables et de logements sociaux qui empêche les Québécois de se loger convenablement

2.    Montée en flèche du prix des loyers

3.    Bulle immobilière qui privera nos enfants de pouvoir acquérir un jour une maison familiale

4.    Augmentation des listes d'attente pour les soins de santé. Des étrangers à peine arrivés et venus se faire soigner gratuitement à nos frais pour des problèmes majeurs en profitent à nos dépens. C'est nous qui devons attendre plus longtemps notre tour à cause d'eux, augmentant les souffrances, les désagréments, les risques d'aggravation ou que l'intervention n'arrive que trop tard.

5.    Des centaines de millions de dollars en prestations d'aide sociale sont donnés à ces étrangers chaque mois dès le premier jour sans devoir rien faire en retour, des sommes qui ne seront jamais remboursées, des prestations qui n'existaient même pas dans leur pays et qui les alléchaient au possible

6.    Les banques alimentaires se voient pillées presque totalement par des non-nés au pays (95% à Toronto par exemple), des étrangers pour qui le Canada est présenté comme un buffet gratuit à volonté. Les réseaux sociaux multiethniques vantent le free food in Canada.

7.    Les immigrants abusent de toute la gamme des services gouvernementaux sans débourser un seul sou, incluant les services de traduction

8.    Les écoles débordent, les classes sont pleines, les enseignants n'en peuvent plus

9.    Hausse marquée de la criminalité et de la violence armée, incluant la criminalité juvénile multiethnique

10.    Des milliers de pseudo-réfugiés, migrants illégaux, sans instruction, sans diplôme, analphabètes, ayant souvent un casier judiciaire chargé, potentiellement violents et dangereux, se promènent partout en créant un climat d'insécurité croissant chez nos bonnes gens

11.    Déclin du français très apparent à Montréal qui se fait tiers-mondiser en accéléré

12.    Augmentation d'allophones qui optent pour l'anglais, et qui étudient en anglais au Cégep et à l'université

13.    Bien peu des nouveaux immigrants adoptent la culture québécoise et la font vivre

14.    L'immigration massive tiersmondiste à forte natalité fait diminuer la proportion de Québécois de souche, allant jusqu'à mettre en péril la pérennité du peuple fondateur à moyen terme

15.    Les Québécois natifs ne se sentent plus chez eux, mais noyés parmi des hordes d'étrangers qui en ont l'air mais qui ne changent rien à leur apparence rébarbative et présentant une allure intimidante ou franchement hostile

16.    Augmentation de religions inégalitaires qui vont à l'encontre de nos valeurs et qui cherchent à s'imposer

17.    Trop d'immigrés apportent dans leurs bagages leurs conflits politiques qu'ils étalent partout en manifestant effrontément sur la place publique, avec risques élevés d'émeutes, de blessures et de dommages

18.    Augmentation de la présence de terroristes actifs et de camps d'entraînement au terrorisme

19.    La présence de communautés regroupées majoritairement dans certaines localités facilite l'ingérence étrangère dans la gestion des affaires du pays

20.    Ceux qui profitent le plus de l'entrée au pays à notre détriment sont les immigrants qui viennent des pays les moins civilisés sur tous les plans, et qui apportent avec eux tout ce qui fait que leurs pays vont si mal. Ils deviennent une force de recul qui nous fait rétrograder sur le plan social et humain. L'immigration issue du tiers-monde sous-évolué ne peut que nous appauvrir sous tous les plans.




La liste pourrait s'allonger encore. Mais comme on le voit, les désavantages dépassent largement les avantages. Une seule de ces raisons serait suffisante pour justifier d'agir, et on en a passé en revue une bonne vingtaine aussi solides que convaincantes.


404ee738117a3c66a8a371f75b61fb3f.png (840×1040)

Il faut s'objecter à cette idée reçue qu'un état doit toujours aller en s'agrandissant. Plusieurs pays européens commencent à le comprendre et à s'orienter en conséquence. Le slogan américain Small is beautiful est d'actualité plus que jamais.




Le Québec est parfait comme il l'est avec ses 9 millions d'habitants. Il est juste assez gros comme ça. À bien y penser, n'est-il par normal et souhaitable que le Québec ne soit rempli principalement que de Québécois authentiques descendant d'autres Québécois authentiques, et non pas des surplus du reste de la planète dont personne ne veut?



Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion sur le sujet




 


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie834 articles

  • 1 439 200

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 830 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 14 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé