Le Québec, seul et unique pays de mes amours

Comment manifester concrètement son amour du pays

20 gestes à poser, actions à prendre, attitudes à adopter

B13f5837fcb2f88a07a1327c1dadd03d

Tribune libre

Il y a de multiples façons de démontrer son attachement à son pays, à sa terre natale, à ce beau et grand territoire du Québec qui nous a vu grandir et qui n'appartient qu'à nous, ce legs inestimable de nos ancêtres colonisateurs et défricheurs infatiguables.



Photo: le curé Labelle à Grenville, l'un de nos plus grands colonisateurs


C'est en les pratiquant tous ces gestes d'appartenance et de fierté sur une base régulière que nous servirons la bonne cause et conscientiserons notre entourage sur nos réalisations collectives, sur notre valeur en tant que peuple homogène et tissé serré. C'est ainsi que nous verrons à quel point nous le méritons, ce pays libéré du carcan fédéral oppressant.



Cet effet positif aura un impact direct sur la confiance en soi collective, une assurance qui se cultive et qui est à la base de tout désir d'émancipation, d'autonomie, qui permet le passage au stade de l'âge adulte.



Cet effet positif entraîne un mouvement en avant qui facilite la mobilisation vers l'indépendance. C'est un pas de plus qui nous rapproche du pays libre et à notre image tant attendu, enfin débarrassé des entraves à son épanouissement.



Voici quelques exemples de choses simples et accessibles, d'une foule de petits gestes qui sont une affirmation du Québec tel qu'on veut qu'il soit:



1- avoir à coeur de mieux s'exprimer en bon français



2- toujours exiger qu'on nous réponde en français dans les commerces et restaurants



3- arborer un drapeau québécois sur son balcon



4- signer des pétitions à caractère nationaliste comme le renforcement de la loi 101



5- reconstituer l'Assemblée nationale en blocs Légo, faire le pont de Québec en bâtons de popsicle



6- consommer quotidiennement notre riche culture: téléséries, films, spectacles, chanson, théâtre, livres, journaux, en dépensant de l'argent pour la faire vivre



7- jouer aux nombreux jeux de société conçus au Québec



8- contingenter le nombre d'heures passées dans la langue anglaise quotidiennement (internet, films, télé, journaux, heures de travail)



9- écrire dans les blogues pour défendre les positions nationalistes et pourfendre avec conviction et arguments mondialisme, multiculturalisme, diversité et autres assassins d'identité nationale



10- ne pas rater une occasion de se dire fier d'être québécois



11- approfondir notre histoire, notre glorieux passé, notre cheminement vers la conscience de notre identité nationale et son corrolaire logique, le désir d'un pays bien à soi



12- réhabiliter des périodes injustement décriées comme l'époque duplessiste ou l'apport des communautés religieuses dévouées à l'instruction et aux soins des malades



13- défendre les grands nationalistes du passé comme le chanoine Lionel Groulx, et autres grandes personnalités hypocritement dénigrées par la bien-pensance diversitaire, coupable de révisionnisme historique à la sauce bien-pensante mondialiste dégoulinante



14- souligner à son entourage chaque fois que l'occasion se présente les petites et grandes réalisations des Québécois dans tous les domaines: artistique, commerce, affaires, entreprenariat, finance, innovation, science, sport, conscientisation sociale, les bonnes causes, bref, tout ce qui contribue à notre rayonnement



15- dénoncer les conséquences néfastes de l'immigration massive tiers-mondiste qui dénature et désincarne l'âme de la nation



16- privilégier l'achat local dans tous les domaines, incluant la cabane à sucre!



17- prendre ses vacances au Québec



18- ne va pas aller passer plusieurs mois d'hiver dans le sud (fuite des capitaux; que l'argent des Québécois profite aux Québécois et non aux Américains)



19- vanter inlassablement les mérites de l'indépendance à nos proches, amis, collègues de travail



20- fréquenter assidûment des sites nationalistes et indépendantistes comme Vigile.québec et y ajouter ses commentaires constructifs



*     *     *



Mon cher Québec, je n'aurais pas voulu naître ailleurs.



C'est ici que je veux vivre toute ma vie, là où mes illustres ancêtres se sont établis il y a plus de 11 générations.



Mon cher Québec, immense territoire que je veux pour seul et unique pays, celui qui finira par l'être enfin un jour.




À votre tour, fidèles lecteurs, de proposer vos propres suggestions à ajouter à cette liste.



Tiens, il m'en vient une petite dernière en boni:



21- Pour un couple, mettre au monde plus de 2 enfants québécois de souche



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie581 articles

  • 1 102 468

Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelque 580 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partagé sa réflexion s'étendant sur une période de plus de 10 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé