Ce que les Québécois authentiques ne sont pas

L'immigration massive non-occidentale détruit l'identité des nations

13 raisons solides de s'y opposer

7f5c7d416cec82510825da392c8bb994

Tribune libre

Commençons par définir ce que les Québécois authentiques ne sont pas:


Les Québécois ne sont pas des arabes musulmans, alors pourquoi laisserions-nous entrer des arabes musulmans par dizaines de milliers au Québec?


Les Québécois ne sont pas des africains, alors pourquoi laisserions-nous entrer des africains et des haïtiens par dizaines de milliers au Québec?


Les Québécois ne sont pas des hindous, alors pourquoi laisserions-nous entrer des hindous par dizaines de milliers au Québec?


Les Québécois ne sont pas des asiatiques, alors pourquoi laisserions-nous entrer des asiatiques par dizaines de milliers au Québec?


Les Québécois ne sont pas des latinos, alors pourquoi laisserions-nous entrer des latinos par dizaines de milliers au Québec?


Non, le Québec n'est pas leur pays, et ce ne le sera jamais, car ils ne réussiront jamais à se fondre harmonieusement dans le reste de la population. On le voit très clairement dans la métropole cosmopolitisée à outrance et qui n'a plus grand chose à voir avec le Québec hors Montréal. Les Québécois authentiques la désertent, et certainement pas juste à cause des cônes oranges (qui a dit fusillades ethniques quotidiennes?).



Il faut s'opposer à la venue déferlante des ethnies tiers-mondistes non-occidentales pour plusieurs raisons:


1- leurs cultures sont trop éloignées de la nôtre. Ils ne finissent jamais par l'adopter et restent confinés dans la leur. Loin de nous enrichir, ces cultures reculées nous appauvrissent. Il n'y a pas suffisamment de points en commun pour qu'il soit possible de bien s'entendre.


2- plusieurs ont des moeurs et coutumes qui détonnent avec les nôtres et dont on ne veut pas qu'elles se répandent ici. Leur système de valeurs contredit le nôtre.


3- souvent l'emprise de leur religion les contrôle au point qu'ils se montrent incapables d'adopter nos valeurs supérieures et plus évoluées que les leurs. Ils se montrent incapables de séparer la vie spirituelle de la vie civile telle que nous le concevons pour le bon fonctionnement des choses (on n'a qu'à penser à leur réaction négative à la loi 21 pourtant désirée et approuvée par la population).


4- plusieurs viennent se joindre à une communauté ayant opté pour l'anglais, mettant en péril la survie de la langue française.


5- plusieurs ont une démographie galopante, qui a pour effet de remplacer petit à petit la nation québécoise historique par des apparences de tiers-monde miséreux.


6- plusieurs de ces communautés pratiquent le communautarisme et vivent volontairement coupées de notre monde, en marge de notre société. Elles ne sont là que pour profiter des avantages sociaux payés par l'État.


7- les ressortissants des pays les plus sous-développés de la planète affichent un plus haut taux de criminalité, de fraude, de corruption et de violence per capita, provoquant l'ensauvagement de la société, la multiplication d'actes barbares et l'insécurité générale de nos bonnes gens.


8- plusieurs ethnies rébarbatives à notre mode de vie et nos choix de société ont pris la mauvaise habitude de contester systématiquement en justice toutes les lois voulues par le peuple et le gouvernement qui les représente, poussant même l'insulte en se faisant financer par des fonds du gouvernement libéral fédéral anti-québécois.


9- plusieurs ethnies du tiers-monde ne correspondent pas au visage historique de la population, qui est l'une des caractéristiques intégrantes de chaque nation. L'apparence générale d'un peuple fait partie de ses atouts et qui, à ce titre, doit être protégée. Un pays, c'est composé de gens qui se ressemblent. Si on va en Écosse, on s'attend naturellement à ce que les Écossais ressemblent à des Écossais, pas à des tamouls ou des talibans. Si on va en Corse, on s'attend naturellement à ce que les Corses ressemblent à des Corses, pas à des Sénégalais ou des Congolais.


10- plusieurs ethnies apportent les conflits ayant cours chez eux, et ne se gênent pas pour les étaler sur la place publique en faisant des manifestation bruyantes qui ne nous concernent pas et qui nous empoisonnent la vie de manière injustifiée.


11- la cosmopolitisation à outrance détricote la nation hôte, elle la rapetisse, la minorise dans son propre pays. On ne sent plus chez soi, une condition de base au sentiment de bien-être collectif et de sécurité.


12- plusieurs de ces ethnies ne montrent aucune espèce de solidarité avec le peuple québécois pour l'aider à atteindre ses objectifs d'envergure: la naissance d'un pays bien à nous, la consolidation du fait français, plus d'égalité pour tous.


13-  Le mélange des races et des ethnies étrangères détruit peu à peu l'identité collective historique de la nation. La société établie se divise et s'éparpille, elle s'éloigne de ses racines, de ses fondations séculaires qui lui ont permis d'affronter avec succès les épreuves à travers le temps. Elle perd ses repères, devient autre, se vide de son contenu, de sa sève nourrissante; bref, elle s'assèche comme une source tarie.



Les Québécois sont d'extraction occidentale, européenne, caucasienne. De là l'importance vitale que cet élément fasse partie des critères prioritaires de sélection de tout candidat à l'immigration. Nous ne sommes pas des n'importe qui de n'importe où, et nous en tirons une juste fierté.



Il ne va dans l'intérêt de personne d'encourager les peuples surpeupleurs à venir surpeupler les pays occidentaux qu'ils ont dans leur mire. Ne les laissons pas venir propager l'état de marasme constant et de conflits renouvelés qu'ils entretiennent chez eux.



Les sociétés occidentales ont su progresser et maintenir leurs hauts standards de civilisation et de société évoluée en tenant le tiers-monde à distance. À nous de ne pas se laisser déciviliser par l'immigration massive tiers-mondiste.



Parlant d'immigration non invitée, on ne peut éviter l'analogie: vous avez vu les récents ravages commis par ce frelon asiatique monstrueux arrivé ici dans des caisses importées là d'où viennent aussi certains virus...



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie628 articles

  • 1 156 218

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 625 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé