Le Canada se laisse décanadianiser, comme l'alouette se laisse déplumer

Maintenant bien incrustées au Canada: des villes à majorité chinoise, hindoue

De l'ingérence immigrationnelle à grande échelle

543cb114da38e458de06e406e038f41a

Tribune libre

La nouvelle réalité maintenant qui se dessine un peu partout au Canada: des villes à majorité étrangère, chinoise, hindoue, s'implantent visiblement en créant des îlots de non-nés ici se répandant un peu partout dans le pays. Une tendance à la hausse, à la forte hausse même.


CanadianImmigrantsLarge1.jpg (850×400)


Le phénomène prend toutes les apparences d'une forme d'ingérence immigrationnelle de provenance étrangère. Ils s'infiltrent, ils s'insinuent, ils font tache d'huile. Ils font comme chez eux. Ils reproduisent leur type de société ici. On nous dépossède.


Prime Minister Justin Trudeau greets members of a Syrian refugee family during Canada Day celebrations on Parliament Hill, in Ottawa on Friday, July 1, 2016.


Signe des temps inquiétant, on peut observer que des minorités venues d'ailleurs deviennent peu à peu majoritaires et en mesure de prendre le contrôle des lieux où elles se trouvent dans le but d'y exercer leur influence et apporter des changements qui les avantagent trop souvent à nos dépens. Même les Canadiens natifs commencent à réagir.


 


Passons à quelques exemples des plus révélateurs:


inscrivez-vous-pour-le-centre-de-l-empire-d-un-centre-commercial-de-richmond-bc-canada-ou-il-y-a-beaucoup-de-boutiques-asiatiques-interessantes-g8wfnx.jpg (896×1390)


1- Ingérence asiatique


À Brossard au sud de Montréal, on a désormais affaire à une ville majoritairement asiatique, chinoise, à fort pourcentage de non-nés ici, incluant comme il se doit le traditionnel poste de police chinoise, une extension du système totalitariste. Il en est de même à Richmond, en Colombie-Britannique, et dans plusieurs autres villes canadiennes fortement asiatisées.



À Brossard, soyez certains que vous y entendrez plus d'anglais, de chinois, que de français. Qui osera prétendre que c'est normal, qu'il n'y a rien là, que tout se replacera tout seul avec le temps?


Source : Villes chinoises au Canada


À lire: Les multiples visages de l'ingérence chinoise au Canada


CDN media


2- Ingérence hindoue


Côté sikh hindou, des villes comme Surrey, C-B, et Brampton, Ontario, sont en voie de devenir pratiquement majoritaires. L'Inde étant devenue le pays le plus surpeupleur au monde, on doit s'attendre à l'arrivée massive de dizaines de millions d'hindous enturbannés dans les prochaines années qui vont s'emparer des villes en les transformant à leur guise. Les hindous sont déjà l'ethnie la plus nombreuse à entrer massivement au Canada. N'attendez plus un instant pour lancer votre commerce de kirpans, vous êtes certains de faire fortune.


20231027151056-653c16884c4b708eb966f209jpeg


Ci-dessus: non, ce n'est pas Bombay, Inde mais Surrey, Colombie-britannique


 


Car sachant que Justin Trudeau a pour objectif de faire gonfler la population du Canada à 100 millions d'habitants dans l'espace de quelques années, il faut s'attendre à ce que plusieurs dizaines de millions de ces immigrants soient des hindous/sikhs, poignard acéré au flanc. L'arme blanche devenue légale parce que la religion sikhe est au-dessus des lois canadiennes. Et si ma religion m'imposait de sortir dehors kalashnikov en bandoulière?


Surrey Bc Canada September 10 2023 Stock Footage Video (100% Royalty-free)  1109457797 | Shutterstock


Il y aurait également la présence de nombreux terroristes sikhs recherchés et même des camps d'entraînement bien outillés pour y préparer leurs actes.


299124019_5993500443998591_4707823097046625138_n


3- Ingérence islamique


Côté ethnie arabe musulmane, cela ne devrait pas tarder non plus avant qu'ils soient plus concentrés dans un seul endroit, considérant l'afflux qui se presse à nos portes. Des foyers d'islamisme se disséminent et s'installent un peu partout en catimini, avec les marqueurs visuels habituels que sont le minaret, le voile et la robe abaya qui recouvre tout le corps. En France, où ce cancer invasif a dépassé le stade 4, de nombreux villages entiers et quartiers complets de grandes villes sont tombés entre leurs mains. On ne s'y aventure plus qu'à nos risques et périls.



Ci-dessus: projet d'expansion islamique en collaboration avec la Banque de Montréal


 


Voyez les ravages et émeutes que les islamistes ont infligés à la France en juin 2023 sous un prétexte futile et accessoire. Comme s'ils n'attendaient que ça pour passer à l'acte destructeur.


La manifestation pacifique s’est déroulée sur plusieurs pâtés de maisons, alors que la foule compacte marchait vers le bâtiment abritant le consulat israélien, juste à l’ouest du centre-ville.


Ci-dessus: des étrangers explosifs manifestant dans les rues de Montréal, mettant en danger la sécurité publique des Québécois


 


On en voit un autre exemple dans le conflit Hamas/Israël; des groupes d'islamistes radicaux manifestent partout dans notre propre pays, avec le risque de dérapage, d'émeutes et de pillage que cela comporte. Montréal vient d'être le foyer de ce type de manifestations à plusieurs reprises.


WhatsApp-Image-2022-09-01-at-5.26.59-PM.jpeg (673×1024)


Des organismes musulmans subventionnées présumément pour lutter contre l'islamophobie servent en fait à museler la liberté d'expression et le droit à la critique des religions. Autrement dit, des extrémistes intégristes étrangers cherchent à nous contrôler.


63e809a6937f9.image.jpg (1200×772)


4- Ingérence multiethnique


Dans la ville de Toronto et ses banlieues s'agglomère une multitude effarante de races, d'ethnies, de communautés étrangères, à tel point qu'elles dépassent maintenant en nombre les gens nés au pays. Rappelons que toutes ces communautés restent fermées hermétiquement les unes aux autres et s'excluent mutuellement. Les familles musulmanes ne vont pas pique-niquer main dans la main avec des familles juives le dimanche après-midi au parc. Les hindous ne regardent pas le match de soccer avec des africains dans leur salon. Chaque communauté vit en vase clos. On sent l'évitement de l'autre palpable.


8f1bdfad29b8ca60d1d58abfea85a472


Conséquence typique de cette fâcheuse tendance: 95% des pilleurs de banques alimentaires de la ville n'y sont même pas nés. On peut supposer que ces bandes de profiteurs font également prendre le petit-déjeuner de leurs enfants à l'école, toujours aux frais du contribuable. Des hindous vantent le stratagème du "free food" sur les réseaux sociaux. Venez vous-en au Canada, on vous donnera toute gratis!



Les groupes multiethniques font élire des représentants de leur ethnie pour défendre leurs intérêts collectifs plutôt que ceux du pays. Ils s'ingèrent dans le système électoral en le faisant bifurquer vers eux-mêmes.


a399423cb78b39609f8bafd41b518678.jpg (924×616)


Discussion


Si on laisse la situation s'envenimer et continuer de se détériorer sans opposer de résistance à cette nouvelle forme d'invasion permise et encouragée par les mauvais principes mondialistes et diversitaires, en donnant libre cours à cette occupation forcée des lieux, il est inévitable que le pays va s'altérer pour le pire, se fragmenter, se désagréger, tomber peu à peu aux mains de minorités acrimonieuses et revendicatrices, avides de puissance et de contrôle.


common-mistakes-in-salah.png (700×450)


Ces minorités ont des croyances, des valeurs, des principes et des intérêts contraires aux nôtres dont l'application ne peut que nous faire reculer et redescendre au niveau des pays d'où ils originent.


Ce n'est pas pour rien que les pays du tiers-monde sont retardés sur tous les plans, c'est précisément à cause de leurs croyances, leurs valeurs, leurs principes et intérêts qui les font stagner, qui les paralysent, qui annulent toute chance de progrès et d'évolution.


On a expliqué ici pourquoi: Liste des 200 pays classés par ordre d'intelligence, de développement humain et de corruption


Les nations les plus intelligentes performent mieux



Quelques pistes de solution à envisager:


1- Toutes les villes canadiennes passées aux mains de l'étranger doivent être démantelées comme des campements d'itinérants et rendues à la population d'ici. Le surplus doit être relocalisé ou renvoyé chez eux en cas d'obstruction. Par analogie: la Crimée remplie de Russes doit être rendue aux Ukrainiens.


2- Par mesure préventive, le gouvernement doit empêcher par loi toute forte concentration d'une ethnie dépassant 10% dans un endroit donné, et ce, à l'échelle des quartiers, villages, villes, provinces, dans le but d'éviter toute densification ethnique unilatérale.


3- Lorsqu'une ethnie quelconque aura atteint 5% de la population totale du pays, elle sera définitivement bloquée d'entrée, dans une optique d'équilibre populationnel visant à empêcher le dérèglement démographique allant dans un sens plus que dans un autre.


Le Canada ne doit pas devenir la Nouvelle-Inde, la Nouvelle-Chine, la Nouvelle-Islamie, la Nouvelle-Afrique.



 


Conclusion


Le Canada se laisse actuellement décanadianiser, et sans opposer la moindre résistance par-dessus le marché.


Alouette, je te plumerai (chantée avec l'accent anglais).



 


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie825 articles

  • 1 427 505

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 825 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 14 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé