Économie

Le gouvernement en aide à Amazon

Conditions de travail inhumaines à l’usine d’Amazon à Lachine

7cc1bf2d431bf0f3cc664c88f988d09c

Tribune libre

 


En avril dernier, François Legault claironnait sur tous les toits que la relance de l’économie du Québec passait par l’achat local en mettant sur pied une nouvelle vitrine web des produits d’ici, « Le Panier Bleu ». 

Or, on apprend qu’Investissement Québec (IQ) multiplie en ce moment les efforts pour rapprocher les PME québécoises du géant américain controversé Amazon, une entreprise de commerce électronique américaine en ligne basée à Seattle. En effet, du 7 au 11 septembre, IQ invite les entreprises québécoises à participer à une « Rencontre virtuelle d’acheteurs Amazon Canada » pour « mieux comprendre les procédures d’achat de ce grand distributeur ». 

« Ça fait vraiment colonisé. C’est rare de voir le berger amener lui-même ses brebis chez le loup. C’est pas mal ça qu’est Amazon pour les commerçants et distributeurs du Québec… Je n’ai pas compris dans la description de tâches du ministre de l’Économie qu’il est rendu lobbyiste et facilitateur pour Amazon. Je ne sais pas ce que l’on fait là », déplore Vincent Marissal, député de Rosemont de Québec Solidaire (QS), porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière d’économie. 

Devant l’étalage d’un paradoxe aussi inconcevable mettant en compétition « Le Panier Bleu », une initiative visant la promotion et l’achat des produits québécois, et le géant Amazon, force est d’admettre que le « nationalisme » du gouvernement Legault est pour le moins fortement teinté du courant mondialiste! Qu’en pensez-vous, M. Legault?

https://www.journaldequebec.com/2020/09/10/le-gouvernement-legault-donne-un-coup-de-main-a-amazon

Conditions de travail inhumaines à l’usine d’Amazon à Lachine

« En plus d’ouvrir grand la porte aux heures supplémentaires obligatoires, Amazon exige que ses employés puissent soulever des charges de 49 livres, rester debout pendant 12 heures et endurer des températures pouvant dépasser les 32 degrés Celsius. »   

https://www.journaldemontreal.com/2020/09/10/amazon-que-du-cheap-labour-a-lachine

Source (Wikipédia)

« En août 2017, Donald Trump s'en prend à Amazon, dont le propriétaire Jeff Bezos a pris position contre lui dès le début de la campagne présidentielle. Trump accuse Amazon de causer « beaucoup de tort aux petits détaillants qui paient des impôts ». L'entreprise perd alors 1,2 % de sa valeur en Bourse, soit 5,7 milliards de dollars, et doit attendre plusieurs heures avant de retrouver sa valeur initiale ».


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1468 articles

  • 1 108 043

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com




Author extra bg

L’éléphant dans la pièce


Author extra bg
Author extra bg
Author extra bg

La « coronaphobie »



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé