Crise mondiale — crise financière

Risque d'orage



Depuis quelques jours, presque toutes les nouvelles économiques sur la planète sont mauvaises. Hier, le gouvernement américain a fait savoir...

Le poids de l'illégitimité



À Mexico comme à Rio, c’est du côté des Sommets des peuples que viendront les propositions crédibles offrant espoir et véritables perspectives d’avenir.

This economic collapse is a 'crisis of bigness'

Leopold Kohr warned 50 years ago that the gigantist global system would grow until it imploded. We should have listened


Living through a collapse is a curious experience. Perhaps the most curious part is that nobody wants to admit it's a collapse. The results of half a century of debt-fuel...

Le Québec et la crise du capitalisme mondial - RAPPEL

La solidarité nationale, seul rempart contre l’effondrement du système

Il nous faut un État fort


Cette solidarité ne peut donc être que nationale, n’en déplaise aux thuriféraires du fédéralisme, du multiculturalisme, du nouvel ordre mondial, de la « nouvelle » droite « lucide », ou de toute autre fadaise destinée à mystifier les honnêtes gens pour mieux les exploiter. (...) Le temps presse pour nous donner une équipe de dirigeants à la hauteur, et il ne faut surtout pas croire que le NPD constituerait une pépinière de talents. Comme toujours, le Québec ne peut compter que sur lui-même.

La Troisième guerre mondiale est ECONOMIQUE !



Voilà la troisième guerre mondiale et son fascisme économique bien installée. On parle déjà d’une gouvernance mondiale. Le nouvel ordre mondial aura un chef. Mais par qui, et comment sera-t-il élu??? La démocratie est un vain mot ! Après la dictature du prolétariat voici la dictature économique. Le temps du servage est revenu.

Parallèles 1984-2012



24 février 2012 – En 1984, une ligne, une seule ligne d’une chanson (C’est de quel côté la mer) de Didier Darbelivien avait un grand succès d’audience et d’estime, comme si représentative du temps courant et de ses interrogations angoissées : «Ça sent drôlement la guerre»… L’année 1984 avait été annoncée avec pertes et fracas comme tragique et catastrophique, et cela à grand renfort de pub tant la chose était un bon su...

Soros, Apocalypse Now



Soros termine, selon le compte-rendu RT, par un rayon de lumière inattendu, – si inattendu qu’on le croirait venu des infinis espaces divins, ou bien d’un script hollywoodien, d’une audace presque infinie…

"Leur dette, notre démocratie"

Contre le discours dominant sur la dette publique



Il y a deux manières de raconter ce qui se passe en Europe. Selon le storytelling dominant, nous avons trop dépensé. Experts et éditorialistes devisent sur la France qui, comme les autres pays dépensiers, "vit depuis plus de trente ans à crédit". L'enjeu pour la gauche serait seulement de "donner du sens à la rigueur" en attendant de &qu...

Pourquoi faut-il que les Etats payent 600 fois plus que les banques ?

La Réserve fédérale a secrètement prêté aux banques en difficulté la somme de 1 200 milliards au taux incroyablement bas de 0,01 %.


Il faut en finir avec le deux poids, deux mesures : en nous inspirant de ce qu'a fait la banque centrale américaine pour sauver le système financier, nous proposons que la "vieille dette" de nos Etats puisse être refinancée à des taux proches de 0 %.

Notes sur Anonymous, STRATFOR et l’inconnaissance



Par conséquent, le coup terrible qu’il a reçu, c’est le Système qui l’a reçu au cœur de lui-même. Restons-en à cette conclusion, qui va au cœur du sujet fondamental, qui est la crise d’effondrement du Système. Tout ce qui presse la transformation de la dynamique de surpuissance du Système en dynamique d’autodestruction du Système possède, objectivement et malgré tous les soupçons et les méfiances, une vertu fondamentale.

L’audit citoyen de la dette : comment et pourquoi ?



La réalisation d’un audit citoyen de la dette publique, combinée, grâce à une puissante mobilisation populaire, à une suspension du remboursement de la dette publique, doit aboutir à une annulation/répudiation de la partie illégitime de la dette publique et à une réduction drastique du reste de la dette.

Dépression ou nouveau long cycle de croissance?

Espoir il y a pour plusieurs raisons. D'abord parce que, sur le plan monétaire, les outils sont en place pour assurer les liquidités nécessaires à la bonne marche de l'économie.


Claude Chiasson - J'ai croisé à quelques reprises des personnes inquiètes qui m'ont demandé si nous n'étions pas sur le point de sombrer dans une grande dépression économique comme celle des années 30. Je profite donc de la présente chronique pour répondre à la question. Dépression. Récession. Faillites des gouvernements et de banques. Ce sont certainement les mots les plus mentionnés dans l'actua...

Revoir le capitalisme



À défaut de remodeler le capitalisme, faute de volonté politique, mais aussi parce qu'il y a d'autres urgences, d'autres feux à atteindre(sic), il est au moins proposé d'en revoir sa principale mesure. Du moins, d'élargir le spectre pour déborder de la simple croissance et englober la qualité de vie. Ou le bien-être, ou le progrès, c'est selon. L'exercice est heureux, d'autant que c'est probablement parce que l'on s...

Le fil d'Ariane? BLA-bla-bla et "le pire semble être évité"... on a compris! Gestion des perceptions!

Jusqu'à la prochaine fois



D'ici au 3 novembre. C'est le nouveau délai que se donnent la France et l'Allemagne pour stabiliser la zone euro. Les marchés peuvent sans doute patienter jusque-là. Mais seront-ils capables d'attendre les effets du plan qui sera proposé? «Des réponses durables, globales et rapides avant la fin du mois», a promis le président Sarkozy dimanche, au sortir de sa rencontre avec la chancelière Angela Merkel. Ces répon...

Global investors face nuclear winter

In the financial world, nuclear winter will be a long period of years, even decades, of sub par growth, high unemployment, global recession/depression and a long-term secular bear market brought about by the financial equivalent of multiple nuclear blasts.


In the financial world, nuclear winter will be a long period of years, even decades, of sub par growth, high unemployment, global recession/depression and a long-term secular bear market brought about by the financial equivalent of multiple nuclear blasts.

Krach de confiance

Ce qui est hors norme, c'est d'assister à une série de chocs en si peu de temps, surtout lorsque la période 1980-2007 représente le point de référence de la majorité.


Leur désespoir apparaît soudain

“pire crise depuis la Grande Dépression, et peut-être même depuis toujours”


Ce sentiment de l'impuissance actée que nous ressentons et décrivons n'est pas celui d'une individualité, mais bien un sentiment collectif qui gagne

Crise de la dette : les Européens et les Américains font les mêmes erreurs



On s'inquiète beaucoup du risque de contagion financière entre l'Europe et l'Amérique. Mais le vrai problème est plutôt la contagion idéologique : les mauvaises idées traversent facilement l'Atlantique et ces théories économiques erronées émises de chaque côté de l'océan se renforcent mutuellement. NEW-YORK – La Grande récession de 2008 s'est métamorphosée en une récession de l'Atlantique No...

Soigner l’économie

La réparation du secteur financier était nécessaire à la reprise économique, mais elle est loin d'être suffisante. Pour comprendre ce qui doit être fait, nous devons comprendre les problèmes de l'économie avant la crise.


(par Joseph E. Stiglitz, prix Nobel d'Economie) - Alors que le marasme économique qui a débuté en 2007 persiste, la question que tout le monde se pose est évidemment : pourquoi ? Sans une meilleure compréhension des causes de la crise, nous ne pouvons pas mettre en œuvre une stratégie de redressement efficace. Et jusqu'ici, nous n'en avons aucune. On nous a dit qu'il s'agissait d'une crise financière : les gouv...

La crise économique nécessite un changement de modèle



Eh bien, les choses ne seront pas forcément aussi épouvantables. En quelques mots : la soif de PLUS se transformera en soif de MIEUX.

Querelle de banquiers



La bataille se poursuit entre les pouvoirs publics et les grandes banques pour décider si au moins quelques leçons seront tirées de la terrible crise que vient d'infliger le secteur financier à la planète.

Ils s'enrichissent en ne produisant rien, sinon de la rareté... "L'Argent, c'est la violence rendue invisible" (Jacques Attali) Cupidité anti-sociale! Les véritables cibles du monde nouveau qui s'annonce.

Manipulations de Goldman Sachs. Encore et toujours

Les entrepôts de Détroit génèrent des montagnes de cash en faisant de la rétention d’aluminium.


L’aluminium posait un sacré problème aux banksters de Wall Street Il n’était pas en situation de pénurie. Les cours ne flambaient pas et Goldman Sachs ne pouvait pas s’en mettre plein les poches en spéculant ! Qu’à cela ne tienne ! L’abondance n’étant pas bien vue dans le monde du trading des matières premières, Goldman Sachs a trouvé un moyen de créer une pénurie sur l’aluminium : en le stockant longtemps....

Crise financière: une entrevue de la BBC créé une polémique

«N'importe qui peut faire de l'argent avec les krachs financiers... Il faut les voir comme une occasion d'affaires.»


Germany slams 'stupid' US plans to boost EU rescue fund

The danger for Germany is that America will lose patience, with unpredictable consequences. The US Federal Reserve is currently propping up the European banking system in a variety of ways, including dollar swaps.


Germany and America were on a collision course on Tuesday night over the handling of Europe's debt crisis after Berlin savaged plans to boost the EU rescue fund as a "stupid idea" and told the White House to sort out its own mess before giving gratuitous advice to others.

KILL BANK (l'histoire retrouvée...)



Kill BanK p1 par WybaK De façon anecdotique, on notera que c'est au Québec qu'apparaît, en 1685, la première for...