Le français - Langue d'État depuis 1663

Québec

« Oui, une catastrophe. Je ne crois pas que ce mot soit trop fort. »

Langue française

La langue : Hier, aujourd’hui, demain



Un récent sondage démontre qu’une majorité écrasante (80%) des Québécois s’inquiète maintenant pour l’avenir du français au Québec.

Québec

« Il s’agit d’une véritable bombe démographique qui balaiera dans les prochaines années les faibles mesures mises en place avec le PL96. »

LANGUE FRANÇAISE

La langue et le Roi de l’astéroïde B325



Alors que la question linguistique est transversale et touche l’ensemble de l’action gouvernementale, elle est pourtant, depuis toujours, traitée en « silo », dans le respect des « compé...

Québec

L'appui à l'application de la loi 101 au CÉGEP est massif

LANGUE FRANÇAISE

Québec — Près de 70 % des francophones veulent que la loi 101 s'applique aux cégeps



Les Québécois (de toutes langues confondues) se disent en accord, à hauteur de 58 %, avec l’application de la Charte de la langue française aux cégeps.

Les Québécois souhaitent aller plus loin que la réforme de la Charte de la langue française proposée par le gouvernement Legault, notamment en imposant la loi 101 aux cégeps,...

Québec

Le Canada anglais ne veut rien savoir d'une modification constitutionnelle

LANGUE FRANÇAISE

L’offensive constitutionnelle du Québec divise le pays



Les francophones et les non-francophones se déchirent sur la volonté du gouvernement québécois de modifier la Loi constitutionnelle de 1867 afin d’y reconnaître la « nation » québécoise dont la langue « officielle » et « commune » est le français.

...

Québec

Une partie de la loi 96 qui est passée inaperçue dans nos médias

LANGUE FRANÇAISE

Québec communiquera uniquement en français avec les immigrés 6 mois après leur arrivée



Nos journalistes grassement subventionnés seraient-ils devenus paresseux?

La question se pose en ce qui a trait au projet de loi 96.

Le texte législatif a fait grand bruit. Il a généré deux types de réactions dans les m&e...

Québec

La CAQ devrait cesser le surfinancement des réseaux anglophones

LOI 96

Nos anglos, cette minorité martyre (2)



Les commentateurs politiques du Canada anglais sont très fâchés contre le Québec depuis le dévoilement de la réforme linguistique du gouvernement Lega...

Québec

Refuser la francisation des collèges, c'est accepter l'anglicisation du Québec

LOI 96

Réforme de la loi 101 : Une schizophrénie linguistique qui vient de haut



L’auteur habite La Pocatière

J’ai écouté attentivement votre

Québec

PSPP est le seul chef de parti qui a le courage de nommer le réel

DÉFI EXISTENTIEL

Langue française: refuser de consentir à notre déclin



En chute libre : De l’avis des démographes, la langue française est non seulement dans un état préoccupant, elle est carrément en chute libre. Jamais, depuis 1871, le poids des francophones n’était passé sous la barre des 80 %.

Québec

Cette loi ne s'attaque pas au problème principal : l'immigration de remplacement

LANGUE FRANÇAISE

Réforme de la loi 101 : Une vaste collection de demi-mesures juridico-bureaucratiques



Le PL 96 ne contient aucune mesure susceptible de frapper l’imagination, aucune mesure qui constitue un signal fort à l’effet que le français revient au centre du jeu. Une collection de demi-mesures, peu importe leur nombre, ne constitue pas un « plan costaud ». La langue, ce n’est pas d’abord et avant tout un objet juridique. C’est un objet culturel, social. Cela, le projet de loi l’ignore totalement.

Québec

« On est devant un déclin jamais mesuré : en 150 ans jamais on est tombé en dessous de la barre de 80 % de locuteurs francophones, en matière de langue d’usage, a affirmé le chef péquiste. C’est ça qui est radical.»

LANGUE FRANÇAISE

Le PQ présente son plan d’urgence axé sur l’immigration



(Québec) Insatisfait de la réforme de la loi 101 déposée par le gouvernement caquiste, le Parti québécois (PQ) propose une série de mesures plus dures pour renverser le déclin de la langue française, avec un objectif pour 2031 : que trois allophones sur quatre choisissent le français, plutôt qu’un sur deux actuellement.

Québec

Pour s'assurer que le Québec de langue française augmente son poids démographique, le Québec doit assimiler plus de 90 % des immigrants à la nation française en Amérique.

LANGUE FRANÇAISE

La portée nébuleuse d’une réforme ambitieuse



Il y a quelque 200 articles sur une centaine de pages, le tout formant un gros bouquet de mesures variées. Le projet de loi 96 sur la « langue officielle et commune du Québec » ne manque pas d’ampleur et représente assurément un pas dans la bonne direction, reconnaissent plusieurs observateurs. Sauf que la preuve de sa capacité réelle à freiner le « déclin » du français reste à faire.

Québec

« Avec la CAQ, pour l’instant, la trajectoire de régression empruntée par le Québec depuis l’élection du PLQ en 2003 n’a pas variée d’un iota. »

LANGUE

Loi 101 : Les objectifs doivent venir avant les moyens



Ces jours-ci, il fait bon de se replonger dans la monumentale biographie que Jean-Claude Picard a dédiée à Camille Laurin (L’homme debout, Boréal, 2003). D’emblée, on réalise que si ce...

Québec

Réplique de Frédéric Lacroix à la gauche woke haineuse de la nation...

MALHONNÊTETÉ

Quand Ricochet s’aventure dans le débat linguistique



« Ce texte est un mélange d’approximations, de concepts mal digérés, de désinformation et aussi, disons-le, de bon vieux Québec-bashing. Le tout enveloppé dans une belle couche imbuvable de supériorité morale.»

Québec

Chronique de Me Christian Néron

Le principe de la continuité du droit

La langue d’État

Depuis avril 1663


Dans son esprit, il ne fait aucun doute que les Canadiens sont en droit de réclamer le respect de leurs anciennes lois et coutumes, ce qui inclut l’« Ordonnance générale en matière de justice et de police » qui fait du français la langue d’État en 1663. Seul le Parlement de Westminster avait l’autorité nécessaire pour l’abolir, ce que, d’ailleurs, il n’a jamais fait ni même jamais envisagé. 

Québec

« [...] baisser l’immigration est un sujet tabou. À l’heure actuelle, seul le Parti québécois a le courage de le faire»

LANGUE FRANÇAISE

Francisation des immigrants: la grande illusion



« Une étude récente de l’Office de la langue française du Québec prédit un recul spectaculaire du français chez nous d’ici 15 ans. La question migratoire joue beaucoup dans ce phénomène.»

Québec

La CAQ ne fera rien de bien sérieux sur le plan linguistique

LANGUE

Il faut sauver le soldat Jolin-Barrette



Pour défendre le français comme langue d’usage au Québec, une question vitale, le d’Artagnan de la CAQ, Simon Jolin-Barrette, bataille souvent seul, fin seul, contre l’hydre fédéraliste. Aucun collègue-mousquetaire de son parti pseudo-nationaliste ne daigne sortir l’&...

Québec

Le MQF veut l'application de la loi 101 au CÉGEP

LANGUE

Contingenter les cégeps anglais : une fausse bonne idée



À l’instar de nombreux observateurs ces jours-ci, le Mouvement Québec français (MQF) s’oppose à la fausse bonne idée du gouvernement Legault de contingenter les cégeps anglais pour régle...

Québec

Chronique de Me Néron

LA LANGUE ANGLAISE SANS STATUT LÉGAL AU CANADA 

Le juge en chef implore le Parlement de Westminster de reconnaître des droits à la langue anglaise

La dénationalisation doit passer par la langue !


En bref, on peut dire de lui qu’il a cumulé tout à la fois les postes de juge en chef, de premier ministre, de président du Conseil exécutif, de président du Conseil législatif et de président de facto de l’Assemblée législative. Jamais en Angleterre un roi n’avait tenu entre ses mains autant de pouvoir. Il cumulait un salaire pour chacune de ces fonctions.

Québec

Bastien : « Invoquer l’obligation de négocier donnerait à coup sûr au Québec un rapport de force. »

CHEFFERIE DU PQ

Loi 101: un autre camouflet de Trudeau!



Le 17 septembre dernier, Justin Trudeau a servi au Québec un nouveau camouflet, un autre!

Il n’entend pas étendre la loi 101 aux entreprises de juridiction fédérale. Évidemment, dire non au Québec peut lui faire perdre des appuis chez nous. Le chef des féd&eac...

Québec

L'effondrement national suit son cours

ANGLICISATION

Le français au travail: Québec promet un «sérieux coup de barre»



(Québec) Alors que près de 40 % des entreprises québécoises exigent des connaissances en anglais à l’embauche, Québec promet de déposer rapidement un plan d’action chiffré qui donnera un « sérieux coup de barre » pour qu...

Québec

Le déclin linguistique est une conséquence du déclin démographique

ANGLICISATION

Montreal Qwabec!



Montréal n’est plus que bilingue, petit à petit, la métropole vire à l’anglais.

Montréal vire à l’anglais

Le plus récent bilan de l’Office québécois de la langue française (OQLF) dresse un con...

Québec

Une prise de position qui fait plaisir aux défenseurs de la langue

QUÉBEC FRANÇAIS

Pas de débat en anglais pour Frédéric Bastien



Pas question de participer à un débat des chefs en anglais s’il est élu chef du Parti Québécois, clame le candidat à la chefferie Frédéric Bastien, estimant que de se plier à un tel exercice «dédouane» les anglophones et les allophones d’av...

Québec

Appel à une nouvelle loi 101

Passez à l’attaque, M. Legault !



Réactivez vite le dossier de la loi 101, M. Legault ! Vous nous donnerez ainsi une bonne raison de parler du Québec juste à temps pour sa fête.

Rappelez à tous qu’aujourd’hui et pour toujours, le français demeure la seule langue officielle du Québec...

Québec

Le MQF lance une pétition pour étendre la loi 101 aux collèges

Une pétition lancée pour étendre la loi 101 au cégep



(Montréal) Pour fourbir ses armes en prévision des débats à venir, le Mouvement Québec français lance une pétition pour étendre la portée de la loi 101 au niveau collégial.

Cette question...

Québec

« Je dis que tout, dans la vie, est une question de rapports de force, que vous le vouliez ou pas. »

Le français et les petits lapins



Plusieurs de mes collègues ont écrit sur le recul du français à Montréal.   

Particulièrement chez les jeunes, qui ont l’air de trouver que la défense du français est un combat dépassé, une affaire de vieux, de boomers qui capote...

Québec

Vers un renforcement de la loi 101

Le gouvernement vote en faveur d’une motion pour renforcer la loi 101



Le gouvernement caquiste a voté jeudi en faveur d’un renforcement de la loi 101, afin qu’elle s’applique aux entreprises de 25 à 49 employés ainsi qu’aux entreprises sous juridiction fédérale.

La motion était proposée par le Parti québ&ea...

Québec

L'anglais gagne chaque jour du terrain avec la complicité de l'État

Le MQF dénonce la normalisation de programmes collégiaux bilingues



Le Mouvement Québec français (MQF), par la voix de son président Maxime Laporte, demande au ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, de renoncer à la mise en place de programmes « bilingues » permanents au collégial francophone, tel que

Québec

Pour contrer le bilinguisme législatif de l'Assemblée nationale, il faut refaire une loi 101 en utilisant la clause dérogatoire

Pour une restauration du français langue officielle



Au printemps 2018, le Barreau a entrepris une action judiciaire pour contester la validité de toutes les lois québécoises, parce qu’elles n’auraient pas été suffisamment adoptées en anglais. Il faut dire que le législateur se contente de les traduire du français vers un anglais dont la qualité serait do...

Québec

« Seules la minorité historique anglophone et les membres des Premières Nations pourront communiquer en anglais avec l’État »

Réforme linguistique: le français obligatoire pour les immigrants



Les nouveaux arrivants ne pourront pas communiquer en anglais avec l’État québécois, que ce soit pour obtenir des services ou pour recevoir des factures, affirme Simon Jolin-Barrette.

Avec la réforme linguistique du gouvernement Legault, seules la minorité historique anglop...

Québec

Un pays faussement bilingue : « L’obligation d’adopter une version officielle française de la Constitution est une obligation de la Constitution. »

Une Constitution canadienne partiellement bilingue



Le sénateur Serge Joyal et le professeur de droit François Larocque demandent à la Cour supérieure de forcer le Parlement canadien et l’Assemblée nationale à adopter la version française de pas moins de 22 textes constitutionnels « dans les meilleurs délais ». Seule la version anglaise de ces c...